Jomier, Augustin (1982-....)

France
Date de naissance
1982
Langues d'expression
français
Doctorant en histoire à l'Université du Maine, rattaché au CERHIO-UMR 6258. Pensionnaire de la fondation Thiers-CNRS. Titulaire du doctorat en 2015. Agrégé d'histoire. Maître de conférences en histoire du Maghreb aux période moderne et contemporaine, INALCO, Paris (en 2020)

Docteur et agrégé d’histoire, ancien élève de l’École normale supérieure de Lyon, Augustin Jomier a enseigné aux universités du Mans, de Paris-Est-Créteil, à l’EHESS et à l’EPHE. Il a été pensionnaire de la Fondation Thiers (2013-2016), puis lauréat d’une Chaire d’excellence de l’Université Sorbonne-Paris-Cité (2016-2019) et Visiting research fellow au Near Eastern Studies Department de l’Université de Princeton, USA (2018). Il est actuellement maître de conférences à l’Inalco en histoire du Maghreb aux périodes moderne et contemporaine et chercheur au CERMOM. À la jonction entre l’histoire coloniale et l’histoire de l’islam, il s’intéresse aux mutations sociales et culturelles du Maghreb à la période contemporaine, histoire qu’il écrit à partir de sources en langue arabe et en langues européennes. Son premier livre, "Islam, réforme et colonisation : une histoire de l’ibadisme en Algérie (1882-1962)", Paris, Éditions de la Sorbonne, 2020, enquête sur la question du réformisme musulman parmi les populations ibadites du Mzab, dans l’Algérie coloniale. Le chantier principal auquel il s’attèle à présent porte sur l’histoire sociale et culturelle du livre et de la lecture au Maghreb (XVIIIe-XXe siècle). Il est aussi investi dans un projet intitulé « L'orientalisme en train de se faire », mené à l'EHESS autour des archives de René Basset (1855-1924), fonds d’archives dont il est le responsable scientifique.

Disciplines liées à ses interventions
Mots-clés

Vidéos