Canal-U

Mon compte
Canal-U/Médecine

Collège de France - Recherche en psychiatrie : pathologies multiples, modèles communs ?Psychiatric Research: multiple disorders, common models?


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/canal_u_medecine/embed.1/college_de_france_recherche_en_psychiatrie_pathologies_multiples_modeles_communs_psychiatric_research_multiple_disorders_common_models.2681?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
FAGOT-LARGEAULT Anne

Producteur Canal-U :
Canal-U/Médecine
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Collège de France - Recherche en psychiatrie : pathologies multiples, modèles communs ?Psychiatric Research: multiple disorders, common models?

La recherche en psychiatrie depuis les années 1950 a été, ou bien orientée par la psychanalyse (études de cas), ou bien centrée sur les essais cliniques de nouveaux médicaments. Les travaux réalisés autour de la classification ont été discutés et critiqués, mais jusqu'ici sans impact théorique bien clair. Dans les années 1990 huit rapports officiels rédigés en France établissaient que la recherche en psychiatrie est d'une grande pauvreté, non parce que les psychiatres manquent d'hypothèses, mais parce qu'ils n'ont pas une idée claire des méthodes de recherche qui peuvent faire progresser leur discipline. Cependant, aux frontières de la discipline, des méthodologies neuves se développent et mettent en évidence des résultats intéressants pour la compréhension des pathologies psychiatriques: enquête génétique, imagerie cérébrale, analyse linguistique de fragments de discours chez des patients schizophrènes, comparaison des stratégies psychothérapeutiques, nouvelles techniques d'évaluation des pratiques de soin, etc. L'objectif du séminaire est, comme son titre l'indique, de montrer que certaines avancées contemporaines des neurosciences sont susceptibles de relativiser les distinctions opérées par la classification des troubles mentaux, ou d'éclairer les rapports entre les aspects biologiques et comportementaux des pathologies psychiatriques. Le psychiatre (et Nobel 2000) Erik Kandel exhortait les psychiatres `biologistes' et les psychiatres-'analytiques' á unir leurs efforts pour donner á la recherche sur les maladies mentales un nouvel élan, et proposer aux personnes qui souffrent de troubles mentaux des perspectives de soin différentes de ce que donne aujourd'hui l'alliance entre écoute et chimio-prescription. Conservative (traditional) research in psychiatry has been either psychanalytically oriented (case studies), or aimed at improving pharmacological treatments (drug trials), with no serious reexamination of basic notions or approaches. The object of our investigation is to appreciate the impact on psychiatric concepts and methods of inquiry of new scientific research currently carried on the borders of the discipline, such as: genetics of psychiatric disorders (ex. of autism), brain imagery of delusions, linguistic analysis of schizophrenic language, cognitive approach of behavioral impairments in psychotic patients, discriminative evaluation of various strategies of psychotherapy, etc. The biologist and psychiatrist Erik Kandel (Nobel prize 2000) proposed a « new intellectual framework for psychiatry », taking into account among others the fact that « insofar as psychoanalysis is successful in bringing about persistent changes in attitudes, habits, and conscious and unconscious behavior, it does so by producing alterations in gene expression that produce structural changes in the brain », and the structural changes may be evidenced through imaging techniques. The final aim is to carefully investigate in what ways psychiatry as a discipline may benefit in terms of an improved conception of mental disease, and psychiatric patients may draw practical benefits in ternis of their well-being, from the impact on our discipline of recent developments in neurosciences and in clinical and health services evaluation.

Origine
Origine : SPI-EAO CERIMES Canal-U Santé et Sport
Générique
Auteur :Anne FAGOT-LARGEAULT PHD, MD Collège de France, Chaire de philosophie des sciences biologiques et médicales & Académie des sciences.

  •  
    Label UNT : UNF3S
  •  
    Date de réalisation : 1 Juin 2007
    Durée du programme : 12 min
    Classification Dewey : Généralités
  •  
    Catégorie : Conférences
    Niveau : niveau Doctorat (LMD), Recherche, Spécialités de médecine, Formation continue
    Disciplines : Psychiatrie
    Collections : ARC
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    Auteur(s) : FAGOT-LARGEAULT Anne
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : psychiatrie, Collège de France
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte