Canal-U

Mon compte
Canal-U/Médecine

Reperméabilisation uréthrale endoprothétique par vaporisation au laser-contact


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/canal_u_medecine/embed.1/repermeabilisation_urethrale_endoprothetique_par_vaporisation_au_laser_contact.2717?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
CONORT P.

Producteur Canal-U :
Canal-U/Médecine
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Reperméabilisation uréthrale endoprothétique par vaporisation au laser-contact

Introduction : les endoprothèses uréthrales définitives, grillagées ou tricotées, sont implantées au niveau de l'urèthre bulbaire pour le traitement des sténoses récidivantes. Ces prothèses se compliquent dans 20% des cas environ d'une réaction fibreuse endoprothétique imposant des résections parfois itéractives du tissu fibreux. Cependant avec le bistouri électrique la résection ne peut être réalisée au contact de la prothèse car, le fil métallique fondant, elle se déstructure.Nous avons évolué le laser-contact dans cette indication. Matériel et méthode : nous avons utilisé une fibre laser, source Nd:Yag, avec différents saphirs (Chisel 2,5 à 15 watts puis MTRL6 à 40 watts) dans un endoscope 24 CH double courant. Quatre patients, présentant des sténoses fibreuses récidivantes intra-prothétiques, ont été ainsi traités après uréthrocystographie rétrograde et mictionnelle. Résultats : la manipulation du laser, éventuellement le long d'un fil guide téflonné, est très facile. L'opérateur progresse dans un entonnoir qui s'élargit pas à pas, sans aucun saignement, sans risque de fausse route car la prothèse définitive bloque le saphir. Dés le premier contact avec les mailles les plus distales de la prothèse, une demie-heure de vaporisation a été nécessaire (40000 Joules en moyenne) pour mettre à nu tous les fils prothétiques jusqu'à l'extrémité proximale. Le métal n'est pas altéré (prothèse et fil guide). A ce stade il serait aisé de retirer la prothèse. Chez deux des 4 patients, après vaporisation du tissu fibreux, une endoprothèse temporaire a été mise en place pour diminuer le risque de sténose fibreuse.

Origine
FILMED 1998 - 98 5204 346
Générique
FILMED : 98 5204 346

  •  
    Label UNT : UNF3S
  •  
    Date de réalisation : 14 Janvier 2007
    Durée du programme : 10 min
    Classification Dewey : Sciences médicales. Médecine
  •  
    Catégorie : Autres
    Disciplines : Chirurgie urologique
    Collections : ARC
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    Auteur(s) : CONORT P.
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : urologie, laser-contact
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte