Canal-U

Mon compte
CERIMES

LES FEMMES DANS LA REVOLUTION FRANCAISE


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/cerimes/embed.1/les_femmes_dans_la_revolution_francaise.33429?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
ROUDINESCO Elisabeth

Producteur Canal-U :
CERIMES
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

LES FEMMES DANS LA REVOLUTION FRANCAISE


Conférence de l’Université populaire du quai Branly (UPQB), donnée le 09 novembre 2016

Cycle : LES GRANDES REVOLTES

Ce cycle analyse des grands mouvements de révoltes à l'origine de bouleversements politiques et sociaux, et qui restent, encore aujourd'hui, gravés dans nos cultures.

LES FEMMES DE LA REVOLUTION

La Révolution française a eu pour effet de transformer en héros des hommes jeunes qui, sans elle, seraient restés probablement des inconnus. Cette transfiguration est identique à propos des héroïnes de cette période qui incarnent les idéaux des différentes facettes de la Révolution. Marie-Antoinette représente l’essence même d’une féminité nobiliaire, tantôt porteuse de l’arrogance de sa caste, tantôt déchue jusqu’au martyre. A près elle, Manon Roland traduit la sensibilité bourgeoise et rousseauiste de la Gironde. Puis vient Charlotte Corday, vierge criminelle et solitaire, issue de la tradition des régicides. Enfin, se profile, à l’aube du Directoire, le beau visage de Madame Tallien (Teresa Cabarrus), courtisane thermidorienne, symbole du plaisir retrouvé et de la Terreur vaincue.  Trois de ces femmes tiennent leur pouvoir de l’influence qu’elles exercent sur leurs époux. Une seule échappera à la guillotine. Par ailleurs, d’autres femmes sont présentes sur la scène révolutionnaire : rebelles, folles, marginales. Avec la nuit du 4 août qui abolit les privilèges, l’ancien statut des femmes disparaît et c’est à ce moment que se concrétise l’entrée en scène d’une lutte en faveur de la reconnaissance pour les femmes de leurs droits civils et politiques. Ce combat est mené par des femmes différentes des autres figures féminines de la Révolution. Célibataires, maltraitées, déclassées ou saltimbanques, elles incarnent la forme moderne d’un égalitarisme qui mettra un siècle et demi à s’imposer. Elles s’appellent Etta Palm, Olympe de Gouges, Théroigne de Méricourt, Claire Lacombe, une fausse baronne, une polygraphe, une paysanne mélancolique, une comédienne ratée. Huit femmes dont le destin s’identifie à celui de la Révolution.

par Elisabeth ROUDINESCO

Née à Paris en 1944, Élisabeth Roudinesco est docteur ès lettres et historienne, directrice de recherches (HDR) au département d’histoire de l’Université de Paris VII où elle dirige des thèses depuis vingt ans. Son séminaire sur l’histoire de la psychanalyse est rattaché au département d’histoire de l’École normale supérieure. Élisabeth Roudinesco a été membre de l’École freudienne de Paris fondée par Jacques Lacan de 1969 à 1981, où elle reçoit sa formation psychanalytique. Elle a publié des dizaines d’articles et de conférences, ainsi qu’une vingtaine d’ouvrages traduits dans le monde entier. Parmi eux, on compte notamment une Histoire de la psychanalyse en France (vol.1 1982, vol. 2 1986), une biographie de Jacques Lacan et un Dictionnaire de la psychanalyse (2011). Élisabeth Roudinesco est par ailleurs présidente de la Société internationale d’histoire de la psychiatrie et de la psychanalyse (SIHPP), membre du comité scientifique des revues History of Psychiatry et Cliniques méditerranéennes, et du Conseil d’administration de la Fondation pour la recherche en psychiatrie. En 2014, elle publie une biographie complète et révisée de Sigmund Freud : Sigmund Freud en son temps et dans le nôtre (Seuil), où elle évalue notamment l’apport du psychanalyste autrichien dans nos sociétés.

 


 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 Grands Témoins : Bertrand Tavernier
 L'EDUCATION DES FILLES
 LE FOLKLORE ORAL DE L'ENFANT
 LES INTERDITS ALIMENTAIRES EN AFRIQUE ET EN INDE
 MALCOM X
 Les Grandes Révoltes : Karl MARX
 Grands Témoins : Philippe SOLLERS
 Enfance et création
 Amours métisses et mixités aux Etats-Unis et en France
 Naître ne suffit pas…. Fonction des rites de naissance
 Martin Luther King
 L’intimité sexuelle vue d’ailleurs
 Les révolutions arabes
 L’homosexualité et le sida
 Duo sur l’amour
 Le Kamasutra et Majnoun & Leïla
 La prostitution dans l'Antiquité
 Aimer à Sumer et à Bagdad
 La révolution culturelle chinoise
 Les esclavages au Congo
 Grands Témoins : Boris Cyrulnik
 Abolition de l'esclavage et droit d'ingérence pour raisons humanitaires
 Grands Témoins : Régis Debray
 Le Code Noir
 L’esclavage au Brésil
 Le sperme en Afrique et en Océanie
 Candomblé et pratiques esclaves au Brésil
 Femmes et enfants dans l’esclavage
 Rencontre avec Chérif Khaznadar
 Le poil en Islam et dans le monde chrétien
 Rencontre avec Maurice Godelier
 La ville au Japon et en Europe
 Le mariage en Europe et en Inde
 Le lait en Europe et en Asie centrale
 L’extase et la transe
 Félix Houphouët-Boigny par Mamadou Diouf
 Rencontre avec Irène Frain
 Rencontre avec Daniel Mesguich
 Le nu en Chine et en Occident
 Rencontre avec Dileep Padgaonkar
 Gandhi
 Toussaint Louverture
 Le riz
 L'université populaire du quai Branly - Présentation
 Le café
 Le sucre
 L'arachide au Sénégal
 Le pétrole
 Y a bon Banania
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte