Canal-U

Mon compte
Centre d'histoire Sociale - CHS - UMR 8058

Monument virtuel aux morts parisiens de la Grande Guerre


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/chs/embed.1/monument_virtuel_aux_morts_parisiens_de_la_grande_guerre.35787?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Monument virtuel aux morts parisiens de la Grande Guerre

Dans ce film video contemporain de la mise en ligne du Mémorial virtuel, Catherine Vieu-Charrier, adjointe à la Mairie de Paris chargée de la Mémoire et des anciens combattants souligne l'absence - un siècle après la Grande Guerre - de Monument aux morts à Paris recensant tous les morts parisiens, à la différence de la quasi-totalité des communes de France. C'est à cette absence que la Mairie de Paris souhaite pallier en enclenchant ce projet de monument aux morts. Jean-Louis Robert, historien (Centre d’Histoire Sociale), à l’initiative de ce projet de monument virtuel, explique comment ces morts parisiens ont été recensés, en particulier grâce aux livres d’Or des mairies d’arrondissement créés dans les années 1920 qui décomptent les morts pour la France de chaque arrondissement.
Les morts de la Grande Guerre (comprenant les victimes civiles des bombardements à Paris), et parmi eux les morts pour la France (les soldats), ont été l’objet, depuis 1918, d’un décompte évolutif qui conduira sans doute à enrichir les 95.000 noms figurant sur le monument virtuel, lors de la construction du monument des berges de Seine (les fusillés pour l’exemple parisiens figurent par exemple au monument). Le monument virtuel des morts parisiens de la Grande Guerre permet d’effectuer une recherche en ligne, par nom, notamment. Il permet aussi d’accéder à des informations complémentaires (par l’accès, lorsque ce nom est aussi répertorié par le ministère de la défense, aux données de la base des morts pour la France). Il est aussi question, dans ce film du CHS, de la vie parisienne à l’arrière, des femmes, dans une période où elles ont repris les travaux des hommes et fait face à une disparition des droits sociaux.
La question du sens et de l’emploi de la terminologie "mort pour la France" est aussi abordée.

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte