Canal-U

Mon compte
Fondation maison des sciences de l'homme

Averroès, un philosophe de l’Islam médiéval


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/fmsh/embed.1/averroes_un_philosophe_de_l_islam_medieval.30983?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
AZAB Mahmoud

Producteur Canal-U :
Fondation maison des sciences de l'homme
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Les chapitres


Averroès, un philosophe de l’Islam médiéval

Mahmoud AZAB, professeur d’islamologie à Paris, nous entretient de la vie et de l’œuvre d’Averroès, ce grand philosophe aristotélicien du XIIe siècle, que nous avons choisi comme figure emblématique de notre Médiathèque France Maghreb.
Averroès est le témoin d’une époque, celle de l’Âge d’or de l’Occident musulman. Son œuvre, qui s’exprime dans tous les domaines du savoir, couronne l’extraordinaire dynamique de traduction et de production culturelle qui a caractérisé l’ère omeyyade. Ses prédécesseurs en Orient sont Kindi, Farabi et Avicenne, Avempace (Ibn Bajja) et Ibn Abubacer (Ibn Tufayl) en Andalousie musulmane.

M. AZAB donne aussi son point de vue sur les querelles qui, de nos jours, exaltent ou contestent le rôle historique des Arabes et des musulmans dans la transmission et le développement du savoir grec. Il conclut son propos en insistant sur la nécessité, pour ces derniers, de se réapproprier l’œuvre riche et actuelle d’Averroès afin de renouer avec les valeurs d’universalité et d’exigence intellectuelle qui les animaient jadis.

Mahmoud AZAB a été professeur de langues sémitiques à l’université d’Al Azhar, puis professeur coopérant chargé de l’enseignement bilingue au sein de nombreuses universités africaines (Niger, Tchad.) Il a été nommé, en 1996, à Paris comme professeur associé d’arabe classique à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO) où il est professeur titulaire d’islamologie depuis 2002.

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte