Canal-U

Mon compte
Fondation maison des sciences de l'homme

L'édition indépendante critique : engagements politiques et intellectuels par Sophie Noël et Michel Valensi


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/fmsh/embed.1/l_edition_independante_critique_engagements_politiques_et_intellectuels_par_sophie_noel_et_michel_valensi.31695?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Les chapitres


L'édition indépendante critique : engagements politiques et intellectuels par Sophie Noël et Michel Valensi

Carte blanche aux Presses de l’Enssib avec :
Sophie Noël (Presses de l’enssib)
et Michel Valensi (éd. de l’Éclat),

à propos du livre : L’édition indépendante critique : engagements politiques et intellectuels, Presses de l’enssib, novembre 2012.

L’histoire de l’édition depuis les années 1980 ne se réduit pas à l’emprise, si souvent commentée, des grands groupes et des logiques commerciales. La période récente a également vu l’apparition de petites structures éditoriales qui revendiquent un positionnement « critique » et qui, pour certaines, parviennent à s’inscrire dans la durée en dépit des nombreuses difficultés économiques qu’elles rencontrent. L’auteure a mené une enquête approfondie sur ces éditeurs « indépendants », dont elle restitue les résultats dans ce livre. Elle a étudié une trentaine de maisons d’édition qui, apparues entre 1985 et 2005, publient principalement dans le domaine de la critique sociale et s’emploient à concilier les exigences de l’excellence intellectuelle et de la radicalité politique.
Le livre propose une cartographie de cette édition critique indépendante, avec ses principaux pôles, ses mythologies et ses grandes figures. L’analyse s’attache notamment à l’économie, souvent très précaire mais à forte portée symbolique, de ces petites structures. Qui sont ces éditeurs qui incarnent la résistance à une certaine marchandisation de la culture ? Dans quelle mesure leur catalogue se démarque-t-il de ceux des grosses maisons et des grands groupes ? Comment expliquer leur « vocation » et leur dévouement aux valeurs fondatrices de l’édition ? À quelle condition les plus heureux d’entre eux parviennent-ils à survivre dans un contexte où la rationalisation économique du secteur ne cesse de se renforcer ?
Cette analyse, au-delà de sa contribution à la sociologie de l’édition, livre des clés pour comprendre les mutations et les contradictions contemporaines des secteurs culturels et réfléchir aux stratégies de résistances qui peuvent être déployées face à la montée en puissance de la rationalité marchande.

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte