Canal-U

Mon compte
Institut d'astrophysique de Paris

Darwin et Herschel : La science entre la Terre et les étoiles (IAP)


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/iap/embed.1/darwin_et_herschel_la_science_entre_la_terre_et_les_etoiles_iap.17925?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
PICQ Pascal

Producteur Canal-U :
Institut d'astrophysique de Paris
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Darwin et Herschel : La science entre la Terre et les étoiles (IAP)

Conférence de l'Institut d'Astrophysique de Paris présentée par Pascal Picq (paléoanthropologue, maître de conférence au Collège de France) le 5 mars 2013.

Le jeune Charles Darwin rencontre le célèbre astronome John Herschel au Cap, en Afrique du Sud, le 3 juin 1836 alors que son long voyage d'exploration sur le HMS Beagle arrive à son terme. Le naturaliste des mers du sud rencontre l'astronome qui construit une carte du ciel depuis l'hémisphère sud. Deux ans plus tard, en 1838, deux lectures influencent la genèse de la théorie darwinienne de l'évolution au moyen de la sélection naturelle : L'Essai sur le principe de population de Thomas Malthus et A Preliminary Discourse on Natural Philosophy de John Herschel. Seulement ce dernier donne une critique désagréable du mécanisme de la sélection naturelle de Darwin après la publication de L'origine des espèces en 1859. Depuis, persiste une incompréhension épistémologique majeure entre les théories de l'évolution et celles de la physique, notamment chez les astrophysiciens et plus particulièrement chez les cosmologistes. Ces derniers, et leurs diverses variations autour du principe anthropique, commettent des erreurs épistémologiques bien plus fondamentales que ce qu'ils reprochent à l'épistémologie des théories de l'évolution. Que ce soit en religion ou en sciences, il semble impossible de réconcilier les choses de la Terre et du ciel.

À lire : Pascal PICQ Il était une Fois la Paléoanthropologie Odile Jacob 2010.

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte