Canal-U

Mon compte
Institut d'astrophysique de Paris

LES PREMIERS RÉSULTATS DES MISSIONS SPATIALES DE RETOUR D'ÉCHANTILLONS HAYABUSA 2 et OSIRIS-REx


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/iap/embed.1/les_premiers_resultats_des_missions_spatiales_de_retour_d_echantillons_hayabusa_2_et_osiris_rex.49459?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
BARUCCI Antonella

Producteur Canal-U :
Institut d'astrophysique de Paris
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

LES PREMIERS RÉSULTATS DES MISSIONS SPATIALES DE RETOUR D'ÉCHANTILLONS HAYABUSA 2 et OSIRIS-REx

Deux missions spatiales de retour d'échantillons de matière inaltérée ont été récemment lancées vers des astéroïdes géocroiseurs primitifs pour étudier leur composition. Ces missions ont le potentiel de révolutionner notre compréhension des propriétés du matériel primitif présent dans le Système solaire et de nous éclairer sur la nature des petits corps. Cela constitue une étape essentielle pour comprendre les conditions primordiales responsables de la formation des planètes et de l'émergence de la vie. À l'inverse des planètes, qui ont subi des processus d'évolution durant leur histoire et ont ainsi été transformées, la plupart des astéroïdes, du fait de leurs petites tailles, sont supposés avoir gardé la mémoire de la composition d'origine du disque proto-planétaire dans lequel ils se sont formés. Ainsi, ils peuvent être considérés comme l'ADN du Système solaire, et nous donner des indications fortes sur l'origine des planètes et de la vie.

La mission Hayabusa 2 a été lancée par la JAXA le 4 décembre 2014. Elle a atteint l'astéroïde primitif Ryugu en juin 2018 et elle l'étudie depuis lors avec ses huit instruments. La sonde effectuera plusieurs prises d'échantillon, en surface ou en profondeur au moyen d'un impacteur. Ces échantillons seront rapportés sur Terre en décembre 2020.

La mission OSIRIS-REx a été lancée par la NASA le 8 septembre 2016. Elle se mettra en orbite de l'astéroïde primitif Bennu début décembre 2018 pour l'étudier en détail pendant deux ans avec ses cinq instruments. Ils cartographieront l'astéroïde dans les longueurs d'onde du visible, de l'infrarouge et des rayons X. Une cartographie compositionnelle sera effectuée en 2019 pour la sélection du site de collecte des échantillons (entre 60 g et 2 kg) en juillet 2020 avec un retour prévu en septembre 2023.

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte