Canal-U

Mon compte
Institut national d’histoire de l’art

Dialogues de la salle Labrouste | Pierre Wat et Laurence Bertand Dorléac - 16 février 2018


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/institut_national_de_l_histoire_de_l_art/embed.1/dialogues_de_la_salle_labrouste_pierre_wat_et_laurence_bertand_dorleac_16_fevrier_2018.43963?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Dialogues de la salle Labrouste | Pierre Wat et Laurence Bertand Dorléac - 16 février 2018

Pour cette quatrième séance des "Dialogues de la salle Labrouste", Pierre Wat dialogue avec Laurence Bertrand Dorléac à propos de l'ouvrage "Pérégrinations. Paysages entre nature et histoire" (Hazan, 2017).

Écrire l’histoire du paysage à l’époque contemporaine c’est aussi faire le constat d’une relève : celle qui voit, à partir du début du xixe siècle, la peinture de paysage se substituer progressivement à la peinture d’histoire afin de porter le grand récit de l’humanité dans ses tentatives de connaître et de façonner le monde. Un genre s’épuise, un autre s’épanouit afin d’explorer d’autres formes de représentation, et d’interrogations.

Parce que l’histoire devient un présent qui saute à la gorge – révolutions, guerres, massacres, génocides –, les artistes se tournent de façon privilégiée vers le paysage comme une forme capable d’accueillir l’innommable en son sein et d’exprimer ce qui aveugle, terrifie, ou fascine. Peintres, dessinateurs, photographes, de Goya à Sophie Ristelhueber, d’Otto Dix à Zoran Music et Anselm Kiefer, vont s’affronter au paysage comme à ce lieu où peut se manifester l’inquiétude de l’homme face à l’histoire. Mais aussi son désir, ses croyances, et sa liberté.

Intervenants

- Pierre Wat, professeur, université Paris 1 Panthéon Sorbonne
- Laurence Bertrand Dorléac, professeur, Sciences Po

Exceptionnellement la séance a eu lieu dans l'auditorium

▬▬

À propos du cycle de conférences « Dialogues de la salle Labrouste »

Un auteur dialogue à propos de son livre avec un invité. Ce cycle se déroule dans la salle Labrouste, salle de lecture de la bibliothèque de l'Institut national d'histoire de l'art. Il est ouvert à tous les publics intéressés par les domaines couverts par l'INHA : histoire de l'art, archéologie et histoire du patrimoine de tous les pays et de toutes les époques, cultures visuelle et matérielle, histoire de l'histoire de l'art, théorie de l'art, histoire de l'art mondialisée, histoire des techniques artistiques. L'ambition est de replacer l'ouvrage dans son contexte en faisant dialoguer les époques, les cultures et les disciplines qu'il convoque.

En savoir plus sur cette séance : http://bit.ly/2r6zDPP
En savoir plus sur le cycle de conférence : http://bit.ly/2oeaBud

▬▬

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte