Canal-U

Mon compte
La forge numérique

De 1956 à 2012, d'un congrès à l'autre (Quelles sciences humaines et sociales pour le 21e siècle? Prospectives, réflexions, échanges)


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/la_forge_numerique/embed.1/de_1956_a_2012_d_un_congres_a_l_autre_quelles_sciences_humaines_et_sociales_pour_le_21e_siecle_prospectives_reflexions_echanges.10853?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Producteur Canal-U :
La forge numérique
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

De 1956 à 2012, d'un congrès à l'autre (Quelles sciences humaines et sociales pour le 21e siècle? Prospectives, réflexions, échanges)


La recherche en sciences humaines a connu dans le dernier demi-siècle des évolutions considérables. Presque tout en fait a bougé : la réalité des sociétés a considérablement changé, les constructions théoriques, les méthodes, les façons de travailler, l’organisation de la recherche, les institutions qui portent et structurent la recherche ont connu de grandes modifications...

Dans son discours d'accueil, Pierre Sineux, président de l'Université de Caen Basse-Normandie, rappelle quelques dates associées à l’université de Caen, pierres angulaires pour la recherche scientifique française.  En novembre 1956, le colloque de Caen, sous l’égide de Pierre Mendès-France, donnait naissance à un plan décennal pour « l’élévation du niveau scientifique et technique du pays ». A l’automne 1966, réuni à l’initiative de l’Association d'Etudes pour l'Expansion de la Recherche scientifique (A.E.E.R.S.), le second colloque de Caen conduisait à s’interroger sur les finalités et l’organisation de l’enseignement et de la recherche, posant notamment la question de la sélection à l’entrée des universités et celle de leur autonomie, débats toujours très actuels. 

En 1995, la naissance de la MRSH,  par sa contribution au développement des sciences humaines et sociales, tant sur le plan national qu’international, marquait un nouveau moment fort pour l’Université de Caen Basse-Normandie.  

Aujourd’hui, à l’orée du XXIe siècle, à l’heure où de grandes universités se constituent, où des disciplines se rapprochent au sein de grands établissements, l’Université de Caen Basse-Normandie, qui dispose en un même lieu de compétences extrêmement variées sur des disciplines extrêmement variées, a clairement choisi de faire de la pluridisciplinarité un atout pour son avenir.

L’invitation est donc lancée à réfléchir aux relations entres les sciences humaines et sociales et les autres disciplines.






 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte