Canal-U

Mon compte
Musée d'Archéologie du Jura

De grandes meules gallo-romaines à entrainement par le centre en grès découvertes dans le nord de la France et en Belgique: aspects typologiques et techniques. Paul Picavet


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/musee_archeologique_du_jura/embed.1/de_grandes_meules_gallo_romaines_a_entrainement_par_le_centre_en_gres_decouvertes_dans_le_nord_de_la_france_et_en_belgique_aspects_typologiques_et_techniques_paul_picavet.8880?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
PICAVET Paul

Producteur Canal-U :
Musée d'Archéologie du Jura
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

De grandes meules gallo-romaines à entrainement par le centre en grès découvertes dans le nord de la France et en Belgique: aspects typologiques et techniques. Paul Picavet

La récente étude des meules issues de seize sites gallo-romains du Nord-Pas-de-Calais, de Picardie et de Belgique a permis la distinction, sur ce territoire formant partie de la Gaule Belgique, de deux types de moulins de grandes dimensions à entrainement par le centre. Si les analyses pétrographiques complètes ne sont pas en mesure d’être présentées (étude en cours), l’observation macroscopique de la roche peut être associée aux caractères morphologiques et techniques des meules pour différencier les deux types de catillus.

Le premier, taillé dans un grès feldspathique grossier dit « Arkose d’Haybes », est d’aspect cylindrique et massif, avec une face supérieure en couvercle ; sa face active, rayonnée, est creusée d’un logement d’anille par-dessous en double queue d’aronde. Le second, en grès grossier beige de provenance encore indéterminée, présente une forme très plate, avec une face active non rhabillée, et un logement d’anille rarement conservé qui pose encore problème.

Les structures accueillant l’activité de meunerie dans le nord de la Gaule n’étant pas connues, c’est à partir de ces observations que des systèmes d’entrainement adaptés à la morphologie des meules pourront être proposés. Il s’agira aussi d’attirer l’attention des archéologues sur la récurrence de ces moulins sur les sites étudiés.

  •  
  •  
    Date de réalisation : 5 Novembre 2011
    Durée du programme : 17 min
    Classification Dewey : Archéologie et préhistoire, Moulin à eau
  •  
    Catégorie : Conférences
    Niveau : Tous publics / hors niveau
    Disciplines : Archéologie technique et théorie
    Collections : Colloque Archéologie des moulins hydrauliques, à traction animale et à vent des origines à l’époque médiévale 2011
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    Auteur(s) : PICAVET Paul
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : archéologie, Antiquité, meule, meules gallo-roamaines, moulins hydrauliques
    Conditions d’utilisation / Copyright : Tous droits réservés Musée d’Archéologie du Jura
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 Nouvelles données pétrographiques sur les meules « en basalte » de Suisse. Vincent Serneels (Département de Géosciences, Université de Fribourg)
 Les moulins hydrauliques mis au jour sur le territoire français, Évolution technique, VIIIe-XIVe siècles. Pierre Mille (Inrap)
 Détection des moulins hydrauliques en milieu fluvial. Olivier Bauchet (Inrap)
 Les premiers moulins à nefs de la Saône et du Doubs (IIIe - Ve siècles). Louis Bonnamour (Musée Denon, Chalon-sur-Saône)
 Le moulin d’Audin-le-Tiche (Moselle) (IXe siècle). Pierre Mille (Inrap)
 Les moulins médiévaux du cours de la Marne. Olivier Bauchet (Inrap)
 Le moulin de Thervay : Evolution d’un site de meunerie de la période carolingienne à l’installation du domaine de l’abbaye cistercienne d’Acey (Xe - XIIe siècles). Gilles Rollier (Inrap), Olivier Girarclos (CNRS), Luc Jaccottey et Pierre Mille (Inrap)
 Un moulin du XIe siècle dans un ancien lit de la Thielle (Neuchâtel, Suisse). Daniel Pillonel et Nicole Plumettaz (Office et Musée d’archéologie de Neuchâtel)
 Breviandes (Aube) « Les Naurades », un moulin hydraulique du XIIe siècle. Raphaël Durost (Inrap), Stéphanie Lepareux-Couturier (Inrap)
 Un moulin hydraulique (fin XII•e - fin XIIIe s.) découvert à Bourges (Cher) : Données archéologiques et d'endrochronologiques.
 Un moulin médiéval en contexte littoral à Pennedepie (Calvados). Vincent Bernard (Université de Rennes 1)
 Colomby, « La Perruque » (Manche) : Un moulin à eau du XIe siècle dans son paysage. Vincent Bernard (CNRS, UMR 6566 CReAAH, Rennes)
 Les moulins de Moulay Idriss (Maroc). Laurent Vidal (Inrap Méditerranée) et Thibaud Canillos (doctorant en Archéologie Université de Franche-Comté, UMR 6249 Chrono-environnement)
 Un moulin en bois de la Iere moitié du Ier siècle à Art-sur-Meurthe « L’Embanie » en Meurthe-et-Moselle.
 Une villa, un moulin ? La meunerie hydraulique de la grande villa de Burgille (Doubs).
 Les moulins hydrauliques d’En Chaplix et des Tourbières à Avenches (Suisse).
 Un moulin hydraulique du IIIe siècle apr. J.-C. à Cham-Hagendorn (canton de Zoug, Suisse) − Des vestiges archéologiques de conservation exceptionnelle. Caty Schucany
 Le moulin à eau romain de Rodersdorf-Klein Bühl (canton de Soleure, Suisse).
 Le Moulin pendu gallo-romain sur pont antique dans le lit de l’Allier à Vichy.
 Meules hydrauliques et à traction animale antiques en Bourgogne/Franche-Comté. Luc Jaccottey (INRAP)
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte