Canal-U

Mon compte
Parole de chercheurs

Forum Nîmois - Charles GIDE - BITTOUN -17 fevrier 2016


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/parole_de_chercheurs/embed.1/forum_nimois_charles_gide_bittoun_17_fevrier_2016.20605?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
BITTOUN Jacques

Producteur Canal-U :
Parole de chercheurs
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Forum Nîmois - Charles GIDE - BITTOUN -17 fevrier 2016

L’activité de notre association Charles Gide reprend, pour son cycle de conférences "le forum Nîmois Charle GIDE" Jean MATOUK président de l'assosiation et professeur des universités recoit, le 1 février 2016, à la maison du protestantisme à Nîmes Jacques Bittoun.

Nous accueillons ce soir un savant multiple. Jacques Bittoun est en effet Docteur en médecine de l’Université Paris Descartes,  et Docteur en sciences physiques, de l’Université Paris Sud, où il est devenu  Professeur de biophysique et de médecine nucléaire. Il a dirigé successivement deux centres d’imagerie par résonance magnétique nucléaire à l’hôpital Bicêtre et à Jolliot Curie.

Il est donc – il était plutôt- de ces hommes qui, après vous avoir soumis à de mini-Tchernobyl, vous annoncent quelquefois des petites noirceurs ou blancheurs suspectes qui peuvent vous conduire au tombeau, après une sévère calvitie. Mais qui peuvent aussi en détruisant ces sales petites bêtes vous permettre de survivre plus ou moins longtemps.

Il est aussi, précise la bio rédigée façon anglo-saxonne, l’auteur de 114 articles dans les revues à comité de lecture, dont 76 en anglais, et de 20 chapitres dans divers livres.

Si j’ai cru bon de l’inviter, après une conversation dans un long courrier présidentiel– de temps en temps on peut faire un peu people !- c’est parce qu’il était en train de finaliser, ou avait même finalisé,   une réunion – on ne doit pas dire une « fusion »- de 18 établissements, dont deux  universités,  Paris sud, et Paris-Versailles-St Quentin, avec diverses « grandes écoles »- j’espère ne pas en oublier, Agro Paris tech, Centrale Supelec, CEA, Ecoles (au pluriel) normales supérieures, Ecole Polytechnique, Ecole nationale de la statistique et des études économiques, HEC Paris, Institut d’optique, Institut des hautes études scientifiques, Telecom, INRA, INSERM, IRIA (institut de recherche dédié au numérique), ONERA ( aérospatiale), Université d’Evry, reconnue parait-il, pour la génomique. Encore y-a-t-il aussi des membres associés importants dont je vous épargne la liste.

Cette fusion très importante, et qui a dû être particulièrement difficile puisqu’elle regroupait les « grandes écoles les plus prestigieuses » et les plus jalouses de leurs renommée, n’ pas été la seule en France. Ainsi, dans Paris Ville, s’est formée une autre fusion entre Paris –Sorbonne, et Pierre et Marie Curie. Dans notre région, vous le savez, Montpellier 1 (Droit Sciences eco, Médecine, Dentaire..) et Montpellier 2 (Sciences) ont fusionné, ainsi que les universités de Nîmes, dont je salue la présence d’un Vide Président et l’Université de Béziers, avec diverses antennes à Sète, Perpignan…. Montpellier III Paul Valery (lettres et sciences humaines) n’a pas souhaité s’y joindre. J’avais invité sa présidente pour qu’elle vienne nous exposer ses raisons, mais elle est en déplacement.

Pourquoi ces fusions ? C’est ce que va nous expliquer Jacques Bittoun. Mais j’ai quelques questions à poser

Est-ce un problème de lisibilité à l’étranger ? Tout le monde connait- et reconnait- Oxford et  Cambridge, MIT, Stanford, Harvard, UCLA… Mais ce sont les plus grandes. Comme en Allemagne, Iéna ou enseigna Hegel qui regarda admiratif défiler les troupes de Napoléon, ou Francfort  à cause de son école philosophique avec Adorno, Walter Benjamin, exilé aux Etats-Unis, puis Marcuse,  Habermas, Axel Noneth. De la France, à part la Sorbonne, contemporaine d’Oxford, les étrangers, sauf ceux qui y ont fait leurs études, ne connaissent pas nos  universités de province. Même pas la faculté de médecine de Montpellier pourtant créée au XIIIème siècle, comme la Sorbonne !

Mais aux Etats-Unis comme en Allemagne, et en Espagne, il y a, comme chez nous,  des centaines d’autres universités tout aussi peu connues que les nôtres

Ce qui, je crois, rend quand même nos universités moins « people » si j’ose dire dans la mondialisation, c’est qu’elles ont été jusqu’à présent médiatiquement concurrencées, en quelque sorte,  par nos fameuses grandes écoles, dont trois très importantes l’X, centrale et HEC viennent de fusionner avec Paris Sud dans Paris Saclay. La « réunion » de ces grandes écoles et de nos universités doit donc aider à la lisibilité de notre enseignement supérieur.

Les fusions visent-elles le nombre ? Harvard a un peu plus de 6.000 étudiants, le MIT 10.000, Stanford 15.000, Oxford 22.000, 17.000 à Cambridge. Or, si nous prenons Montpellier 3, pas encore fusionnée, elle compte déjà 19.000 étudiants, et Montpellier tout court, fusionnée en compte 40.000. Paris Descartes avait déjà 38.000 étudiants.

Ce n’est donc pas directement le nombre qui est  motif de fusion. Ce n’est pas lui qui fait que l’on progressera dans le fameux classement de Shanghai, dont j’aimerais bien que vous disiez un mot.

En tous cas, à mon avis, Il me reste deux raisons qui peuvent vraiment justifier ces fusions. Mais c’est une question que je pose ?

D’abord, l’importance des frais de scolarité fait qu’avec 10/20.000 étudiants, une grande université américaine ou anglaise s’en tire aisément, d’autant qu’elle jouit, comme nos grandes écoles, d’un attachement de la part de leurs anciens élèves qui versent d’importantes contributions. Je ne crois pas qu’aucun ancien étudiant de Montpellier 1 ait versé quoique ce soit à cette brave université, et les dons d’anciens polytechniciens ou centraliens à leur Ecole ne me paraissent pas non plus massifs

En tous cas, multiplier les étudiants, à des dizaines de milliers,  avec des frais de quelques centaines d’euro, c’est une façon, pour nos universités, de réduire leur mendicité auprès des administrations diverses. Mais ce n’est pas une bonne méthode et, à mon sens, ne pourra pas durer. Pour autant, dans l’autre sens, le niveau atteint aux Etats-Unis est insupportable : les étudiants s’endettent quelquefois pour vingt ans. Ca ne durera pas non plus longtemps. Il faut trouver le juste prix.

Et puis- et c’est toujours une question- est-ce que la fusion, notamment avec les grandes écoles, ne multiplie pas les opportunités de croisement des savoirs, ce qui est aujourd’hui, pour toutes les sciences, un facteur de développement. Est-ce que ces fusions ne vont pas permettre, en additionnant les prix Nobel, d’exposer comme les grandes universités américaines, 75 ou 80 prix Nobel ?

Voilà toutes mes questions quantitatives.

Mais j’en ai une autre, plus qualitative. Un point sur lequel nous avons déjà du retard, mais très rattrapable. Je veux parler des cours et des modalités d’enseignement et de contrôle.

Plus précisément, je veux parler des « FLOT » (formation en ligne ouverte à tous) ou encore « CLOM » (cours en ligne ouverts et massifs)  ou encore « ouverts aux masses », ce qui donne « MOOC » en anglais : massive open on line course.

Très sincèrement, l’ayant pratiqué 30 ans, je crois à la disparition définitive des cours magistraux en amphi,  souvent bondés, du moins en début d’année….. Je pense que faire enregistrer des cours par les meilleurs d’entre nous  (pour l’économie par exemple, Aglietta sur la Chine, ou la Monnaie), Daniel Cohen et/ou Jérémie Rifkin, pour le développement du capitalisme, Stiglitz pour les inégalités) , proposer aux étudiants de visualiser ces cours, soit en collectif, soit en individuel, puis les réunir ensuite par groupe de 20/30 pour répondre à leurs questions, serait un mode d’enseignement bien plus efficace. Je crois d’ailleurs savoir que vous vous en êtes rapprochés en médecine.

Je crois aussi qu’enregistrer ces cours et les diffuser ensuite dans le monde entier, comme font déjà les américains, en les faisant payer, à petit prix, multiplié par des milliers de télé-étudiants, ou en faisant  payer le diplôme, que l’on peut très bien obtenir ensuite par voie numérique, ce système peut permettre à nos universités

-         De cesser de perdre du temps en cours magistraux désuets

-         De permettre aux étudiants de revenir et revenir à telle ou telle notion qu’ils n’ont pas comprise

-         De multiplier les recettes

-         De contribuer bien plus efficacement à la diffusion du savoir

Par parenthèse, je vous signale que notre cher vidéaste, mon collègue Jean louis Monino, a créé un système numérique permettant ces contrôles et notations, agréé par le Rectorat.

Que pensez-vous de tout cela, Jacques Bittoun ?


  •  
    Label UNT : AUNEGE
  •  
    Date de réalisation : 17 Février 2016
    Durée du programme : 98 min
    Classification Dewey : Méthodes d'apprentissage et d'enseignement dans l'enseignement supérieur, Activités et organisation de l'enseignement supérieur (autonomie des universités...), Diffusion et promotion du savoir
  •  
    Catégorie : Conférences
    Niveau : Tous publics / hors niveau, niveau Licence (LMD), niveau Master (LMD), Formation continue
    Disciplines : Outils, méthodes et disciplines connexes
    Collections : FORUM NIMOIS
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    Auteur(s) : BITTOUN Jacques
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : fusion d'universités, université
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 Forum Nîmois - Charles GIDE - MAFFESOLI - 12-SEPTEMBRE-2018
 Forum Nîmois - Charles GIDE - REVERCHON - 26 AVRIL 2018
 Forum Nîmois - Charles GIDE - KHAN - 05 JUIN 2018
 Forum Nîmois - Charles GIDE - SAND - 16 AVRIL 2018
 Forum Nîmois - Charles GIDE - ADLER - 3 mai 2017
 Forum Nîmois - Charles GIDE - DUHAMEL - 22 septembre 2017
 Forum Nîmois - Charles GIDE - DEBREY - 28 SEPTEMBRE 2017
 Forum Nîmois - Charles GIDE - CAYROL - 24 mai 2018
 Forum Nîmois - Charles GIDE - DOWEK - 8 mars 2018
 Forum Nîmois - Charles GIDE - LACROIX - 10 AVRIL 2018
 Forum Nîmois - Charles GIDE - CLERC - 11 JANVIER 2018
 Forum Nîmois - Charles GIDE - DASSONVILLE - 09 NOVEMBRE 2017
 Forum Nîmois - Charles GIDE - WEINMANN - 12 OCTOBRE 2017
 Forum Nîmois - Charles GIDE - CLERC - 11 JANVIER 2018
 Forum Nîmois - Charles GIDE - DE LUMLEY - 14-SEPTEMBRE-2017
 Forum Nîmois - Charles GIDE - HALLE - 18 mai 2017
 Forum Nîmois - Charles GIDE - ADLER 04 mai 2017
 Forum Nîmois - Charles GIDE - BIDAR 20 Avril 2017
 Forum Nîmois - Charles GIDE - SERVENT 23 FEVRIER 2017
 Forum Nîmois - Charles GIDE - KREBS 9 FEVRIER 2017
 Forum Nîmois - Charles GIDE - HILAIRE 20 DECEMBRE 2016
 Forum Nîmois - Charles GIDE - AGLIETTA 12 JANVIER 2017
 Forum Nîmois - Charles GIDE - VEDRINE - 31 mai 2016
 Forum Nîmois - Charles GIDE - COLOSIMO - 2 juin 2016
 Forum Nîmois - Charles GIDE - SIRIGU - 11 mai 2016
 Forum Nîmois - Charles GIDE - GALLOIS 15 - novembre 2016
 Forum Nîmois - Charles GIDE - ROUSSEAU 17 mars 2016
 Forum Nîmois - Charles GIDE - SERVAN SCHREIBER - 28 avril 2016
 Forum Nîmois - Charles GIDE - ABEL - 5 avril 2016
 Forum Nîmois - Charles GIDE - RENOUARD - 30 mars 2016
 Forum Nîmois - Charles GIDE - TESTARD - 03 mars 2016
 Forum Nîmois - Charles GIDE - FILIU - 28 janvier 2016
 Forum Nîmois - Charles GIDE - BEFFA 05 janvier 2015
 Forum Nîmois - Charles GIDE - BENCHAÂBANE - 17 décembre 2015
 Forum Nîmois - Charles GIDE - Philippe KOURILSKY - 19 novembre 2015
 Forum Nîmois - Charles GIDE - Jérôme CLÉMENT - 05 novembre 2015
 Forum Nîmois - Charles GIDE - Henry de LUMLEY - 29-octobre-2015
 Forum Nîmois - Charles GIDE - Tarik RAMADAN et Olivier ABEL - 3 décembre 2015
 Forum Nîmois - Charles GIDE - Régis DEBRAY - 21 octobre 2015
 Forum Nîmois - Charles GIDE - Patrick ARTUS - 8 Octobre 2015
 Forum Nîmois - Charles GIDE - MAFFESOLI--STROHL
 Forum Nîmois - Charles GIDE - KAHN (2)
 Forum Nîmois - Charles GIDE - DOCKES-CARTAPANIS - 27 novembre 2014
 Forum Nîmois - Charles GIDE - CHEVALIER - 8 octobre 2014
 Forum Nîmois - Charles GIDE - TRICHET - 14 mars 2013
 Forum Nîmois - Charles GIDE - RESSEGUIER - 16 mars 2014
 Forum Nîmois - Charles GIDE - AGLIETTA - Janvier 2014
 Forum Nîmois - Charles GIDE - SALAS - 11 décembre 2013
 Forum Nîmois - Charles GIDE - CHEBEL-GODIN - 25 mars 2013
 Forum Nîmois - Charles GIDE - GABBAI - 11 avril 2013
 Forum Nîmois - Charles GIDE - KAHN - 14 Novembre 2013
 Forum Nîmois - Charles GIDE - ADLER - 30 mai 2013
 Forum Nîmois - Charles GIDE - AGLIETTA - 21 février 2013
 Forum Nîmois - Charles GIDE - MAFFESOLI - 4 décembre 2012
 Forum Nîmois - Charles GIDE - ROCQUET - 20 décembre 2012
 Forum Nîmois - Charles GIDE - CORIS - 24 Octobre 2013
 Forum Nîmois - Charles GIDE - NAHUM - 12 Septembre 2013
 Forum Nîmois - Charles GIDE - MARTIN - 10 Octobre 2013
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte