Canal-U

Mon compte
Site Pouchet du CNRS

10. Table ronde 4: Réponse d'Olivier Shwartz


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/site_pouchet_cnrs/embed.1/10_table_ronde_4_reponse_d_olivier_shwartz.26543?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Producteur Canal-U :
Site Pouchet du CNRS
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

10. Table ronde 4: Réponse d'Olivier Shwartz

Table-ronde 4 : Questions de genre, animée par Carole Brugeilles (Paris Ouest, Cresppa-GTM)

► Olivier Masclet (Paris Descartes, CERLIS) : Le monde privé se décline t-il au féminin dans les classes populaires aujourd’hui ?

► Mathieu Trachman (INED, IRIS-EHESS) : Comment travailler sur les violences conjugales ? Ethnographie, féminisme, santé publique


L’objet de cette journée d’étude est de revenir sur l’ouvrage d’Olivier Schwartz Le monde privé des ouvriers paru en 1990 (Presses Universitaires de France, collection « Pratiques théoriques » ; aujourd’hui disponible dans sa 3e édition, « Quadrige », 2012).

Cette enquête ethnographique menée au début des années 1980 dans le Nord de la France est originale par son objet (les relations familiales au sein d’une cité HLM), sa démarche (une présence de longue durée sur le terrain d’enquête) et ses analyses (associant une anthropologie de la vie ouvrière dans un contexte de désindustrialisation, une sociologie des classes populaires, une sociologie des rapports sociaux de sexe et la mobilisation d’analyses de psychologie et de psychanalyse).

Cet ouvrage a connu un retentissement important dans les sciences sociales des mondes populaires et continue à être mobilisé par les nouvelles générations de chercheurs. C’est en ce sens qu’il mérite que l’on analyse précisément les propositions méthodologiques et théoriques qu’il recèle. Cette journée visera à souligner et à préciser les éléments importants de l’ouvrage qui permettent de penser les différenciations internes aux classes populaires.

Une partie des interventions auront ainsi pour ambition de discuter, de manière critique, les propositions qui émergent dans cet ouvrage et qui peuvent nourrir les recherches menées sur les classes sociales. D’autres interventions, de plus jeunes sociologues, souligneront les emprunts partiels qu’ils ont puisés dans cet ouvrage pour mener leur propre recherche. Une table ronde clôturera la journée et abordera prioritairement la question de la politisation des classes populaire et des conditions de possibilité de l’enquête ethnographique dans le contexte actuel de la recherche et de l’enseignement supérieur. La journée se déroulera en présence d’Olivier Schwartz.

  •  
  •  
    Date de réalisation : 9 Décembre 2016
    Durée du programme : 35 min
    Classification Dewey : sociologie
  •  
    Catégorie : Séminaires
    Niveau : Tous publics / hors niveau
    Disciplines : Sociologie, Anthropologie, Ethnologie
    Collections : Le monde privé des ouvriers
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    Réalisateur(s) : GUIFFARD Thomas
    responsable : LOMBA Cédric, DUVOUX Nicolas
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : CNRS, Olivier Schwartz, monde privé des ouvriers
    Conditions d’utilisation / Copyright : CC BY NC SA
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte