Canal-U

Mon compte
Université de tous les savoirs

Le cinéma Hollywoodien


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/universite_de_tous_les_savoirs/embed.1/le_cinema_hollywoodien.1404?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
BRION Patrick

Producteur Canal-U :
Université de tous les savoirs
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Les chapitres


Le cinéma Hollywoodien

Durant des décennies, le cinéma hollywoodien a été l'une des cinématographies les plus prestigieuses, réussissant, de Rome à Rio de Janeiro, de Stockholm à Dallas à imposer ses productions. Ce qui n'aurait pu être qu'une stérile dictature économique sans aucune contrepartie artistique a au contraire été à l'origine d'une succession d'oeuvres prestigieuses. Comment et pourquoi? Comment d'authentiques auteurs tels que Alfred Hitchcock, Howard Hawks, Joseph L. Mankiewicz, John Ford ou Josef von Sternberg ont-ils pu travailler avec ces "despotes éclairés" qu'étaient les grands producteurs des "major companies"? Par quelle mystérieuse alchimie certains des plus grands succès de la production hollywoodienne d'antan ont également été d'authentiques oeuvres d'art?

Alors que le cinéma européen privilégie non sans raison la notion d'auteur, le cinéma américain qui la nie est paradoxalement parvenu à faire d'oeuvres collectives, régies par de multiples contraintes, des films tout aussi libres et inventifs - sinon parfois plus que leurs homologues européens, abordant non sans courage certains thèmes (la guerre, le racisme, l'antisémitisme) souvent tabous ailleurs. Pouquoi? C'est ce que nous tenterons d'expliquer et d'analyser en réfléchissant justement à l'étonnante spécificité du cinéma américain d'autrefois.

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte