Canal-U

Mon compte
Faculté de Médecine de Lille

Traitement endo-veineux par radiofréquence


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/universite_lille_2/embed.1/traitement_endo_veineux_par_radiofrequence.15443?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Producteur Canal-U :
Faculté de Médecine de Lille
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter

Traitement endo-veineux par radiofréquence

Traitement endo-veineux par radiofréquence d'une veine saphène interne variqueuse

Service de Chirurgie Générale et Vasculaire Hôpital C.Huriez CHRU de Lille

Faculté de Médecine Lille2

Dr A. TINAJERO ORTEGA

Dr D. MASSOUILLE

Pr JP CHAMBON

Prises de vues : JP DELATTRE

Bonjour : je suis le Docteur Aurélio TINAJERO ORTEGA. Je vais vous présenter le traitement endo-veineux par radiofréquence d’une veine saphène interne variqueuse par un stripping court. Je vais traiter par radiofréquence ses 2/3 supérieurs et le tiers distal en y associant quelques phlébectomies étagées que j’ai repérées par écho marquage pré opératoire.

  Le geste va être réalisé sous anesthésie générale + anesthésie locale par tumescence (à la demande de la patiente).

 Je fais un repérage échographique de la veine saphène interne au niveau de la jarretière. La veine est ponctionnée sous contrôle échographique. Je monte le guide. Je mets en place un l’introducteur après ablation du fil guide et du dilatateur. Je contrôle le retour veineux sur l’introducteur. Il est satisfaisant.

 Je repère la crosse de la veine saphène interne sous échographie et à la palpation.

 Avant d’introduire la sonde de radiofréquence dans l’introducteur, j’effectue une vague marque de signalement entre le marquage du pli inguinal et la sortie de l’introducteur.

 Je mets en place la sonde sous contrôle échographique jusqu’au pli inguinal, et positionne le bout distal de la sonde approximativement à 2 cm de la crosse. Rectification de la bague de marquage sur la sonde.

 Je fais la tumescence par sérum bicarbonaté à 1,4 %, avec 14 ml de Xylocaïne à 1 % adrénalinée sur tout le trajet de la veine saphène interne et sous contrôle échographique. Ceci permet de visualiser l’efficacité de la tumescence ainsi que l’accessibilité de la sonde car lors de la tumescence, il y a une chute de la température sur l’écran de l’appareil de radiofréquence.

 On réalise 2 marques à 6,5 cm pour le retrait de la sonde. Le 1er segment de 6,5 cm est traité par un double tir, c’est-à-dire 2 fois 20 secondes en débutant avec une puissance de 30 Watt qui va être adopté par l’appareil de radiofréquence. Le reste du segment sera traité en 1 fois ½ tous les 6,5 cm. La gaine de l’introducteur sera retirée lors de l’apparition d’un marquage spécifique des 10 derniers centimètres de la sonde. Approximativement les 3 derniers centimètres seront traités par une demi-dose, c’est-à-dire 10 secondes. Après avoir retiré la sonde, on réalise une compression digitale sur l’abord cutané.

 On complète l’intervention par un stripping court par endo-éveinage du tiers distal de la veine saphène avec un abord sur le trajet pré malléolaire de la veine saphène interne. Dissection et contrôle de la veine saphène sur une double boucle de Vicryl 2.0. Veinotomie. Cathétérisation antérograde de la veine saphène interne jusqu’à l’abord per cutané. On utilise l’abord per cutané pour superficialiser la veine. On réalise une ligature de l’amont. Veinotomie. Récupération du stripper. Stripping par endo-éveinage entre la jarretière et l’abord pré malléolaire. Récupération de la totalité de la veine cathétérisée. On termine par des phlébectomies étagées sur écho marquage pré opératoire. La fermeture cutanée est réalisée par du Vicryl rapide 3.0. Pansement. Bandage compressif.

 Le patient devra bénéficier d’un traitement par HEPARINE de bas poids moléculaire à titre préventif + desserrage des bandes 6 heures après l’intervention.


 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte