Canal-U

Mon compte
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

La fouille émouvante de la tombe d’un jeune adolescent


Suivez-nous sur Twitter.

Rejoignez-nous sur Facebook.

Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/universite_paris_1_pantheon_sorbonne/embed.1/la_fouille_emouvante_de_la_tombe_d_un_jeune_adolescent.25571?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
BRUN Patrice

Producteur Canal-U :
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

La fouille émouvante de la tombe d’un jeune adolescent


En domestiquant plusieurs espèces végétales (céréales) et animales (bœufs, moutons, chèvres et porcs), les humains, chasseurs-collecteurs depuis des millénaires, sont devenus des agriculteurs-éleveurs. Cette bifurcation majeure de l’histoire de l’humanité a entrainé une croissance de la sédentarisation, de la démographie, et de leurs organisations politiques, jusqu’à l’émergence des Etats. Cette période protohistorique qui comprend le néolithique et les âges du Bronze et du Fer, a fait l’objet d’un programme de fouilles systématiques de l’université Paris 1 dans la vallée de l’Aisne de 1973 à 2002. L’objectif était de comprendre comment et pourquoi les sociétés installées là avaient adopté des formes d’organisation de plus en plus complexes et inégalitaires.
Parmi les activités de terrain sur ce programme, l’une a particulièrement ému Patrice Brun : la fouille de la tombe d’un adolescent gaulois enterré dans un cimetière utilisé vers 200 avant notre ère. Il était bossu. Enterré près de la tombe à char de l’ancêtre fondateur de la communauté, il lui était probablement apparenté. Malgré son sérieux handicap, il avait ainsi bénéficié de l’attention, du soutien et des avantages de son statut familial. Mais, l’étude ultérieure révéla que son sort avait été plus dur encore. La déformation de sa colonne vertébrale avait résulté de la maladie de Pott qui provoque de fortes douleurs, des difficultés respiratoire et une éventuelle paralysie des jambes, avant de causer la mort dans les deux ans qui suivent les premiers symptômes.



Cette vidéo est issue de la web-série "Devenir Archéologue" produite par l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Pour rester informé de la mise en ligne des futurs épisodes :

- rejoignez-nous sur notre page Facebook

- suivez-nous sur Twitter

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte