Canal-U

Mon compte
Université Toulouse-Jean Jaurès (Toulouse II-le Mirail)

Hikikomori et taijin kyôfushô / Nicolas Tajan


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/universite_toulouse_ii_le_mirail/embed.1/hikikomori_et_taijin_kyofusho_nicolas_tajan.14241?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Hikikomori et taijin kyôfushô / Nicolas Tajan

Hikikomori et taijin kyôfushô / Nicolas Tajan. In Hikikomori : le retrait social des jeunes au Japon, journée d'étude organisée par le Centre d'études japonaise (CEJ, antenne de Toulouse de l'INALCO) et le Laboratoire Cliniques pathologique et interculturelle (LCPI) de l'Université Toulouse II-Le Mirail, 31 janvier 2014.

A la fin des années 1970, au Japon, un phénomène nouveau a été décrit comme névrose de retrait (études, emploi, vie sociale), touchant les adolescents et les jeunes adultes -majoritairement de sexe masculin- qui sera qualifié dans les années 80 de hikikomori. Ce terme désigne à la fois le phénomène psychosociologique de retrait social extrême et la personne elle-même. Dans cette communication, Nicolas Tajan explore dans un premier temps la promotion du hikikomori comme syndrome de détresse lié à la culture et, dans un second temps, il interroge les tendances de la recherche japonaise en psychiatrie, au travers des résultats de deux enquêtes, menées en 1998 et en 2011, cherchant notamment à qualifier et classifier le phénomène hikikomori.

*Illustration de Julia_o [flickr.com].

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte