Canal-U

Mon compte
Université Toulouse-Jean Jaurès (Toulouse II-le Mirail)

Hikikomori : le retrait social des jeunes au Japon. Introduction / Marie-Jean Sauret


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/universite_toulouse_ii_le_mirail/embed.1/hikikomori_le_retrait_social_des_jeunes_au_japon_introduction_marie_jean_sauret.14240?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Hikikomori : le retrait social des jeunes au Japon. Introduction / Marie-Jean Sauret

Hikikomori : le retrait social des jeunes au Japon. Introduction / Marie-Jean Sauret. In journée d'étude organisée par le Centre d'études japonaise (CEJ, antenne de Toulouse de l'INALCO) et le Laboratoire Cliniques pathologique et interculturelle (LCPI) de l'Université Toulouse II-Le Mirail, 31 janvier 2014.

« Il y a quelque chose à apprendre du Japon. Apprendre de l'écart entre le lien social au Japon et le lien social en France, deux modalités finalement du discours capitaliste. Apprendre des protestations du sujet contre le lien social contemporain quand il prive le sujet de l'habiter correctement, apprendre des formes pathologiques dont pourraient témoigner ces sujets. (...) Les hikikomori sont ici une sorte de paradigme. La résistance de cette catégorie à s'inscrire dans les manuels psychiatriques démontre qu'ils constituent vraisemblablement une modalité du traitement du réel avec lequel chacun, pas seulement les japonais, a à faire même si ça prend une couleur spécifique au Japon » (Marie-Jean Sauret).

*Illustration de Julia_o [flickr.com].


 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte