Canal-U

Mon compte
Université Toulouse-Jean Jaurès (Toulouse II-le Mirail)

Il poeta ingrato. D'Arrigo lettore di Hölderlin / Daria Biagi


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/universite_toulouse_ii_le_mirail/embed.1/il_poeta_ingrato_d_arrigo_lettore_di_holderlin_daria_biagi.8813?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Il poeta ingrato. D'Arrigo lettore di Hölderlin / Daria Biagi

Il poeta ingrato. D'Arrigo lettore di Hölderlin / Daria Biagi. In "Stefano D'Arrigo. Un (anti) classico del Novecento : parcours de la reconnaissance d'une écriture in fieri et in lingua", journées d'études organisées, sous la responsabilité de Jean Nimis, par l'équipe de recherche Il Laboratorio, section d'Italien, de l'Université Toulouse II-Le Mirail et en collaboration avec le dipartimento di Culture comparate de l'Università per Stranieri di Perugia. Université Toulouse II-Le Mirail : 16-17 mars 2012.

L’intervento si propone di indagare il ruolo di Friedrich Hölderlin all'interno dell'opera di Stefano D'Arrigo, che a lui dedicò la sua tesi di laurea nel 1942. Per i poeti che scrivono negli anni a cavallo della se-conda guerra mondiale Hölderlin è un punto di riferimento controverso eppure imprescindibile: il deposi-tario di una scrittura che resiste alla barbarie, un nume tutelare - come dirà di lui Zanzotto. D'Arrigo mu-tua dalla lirica di Hölderlin numerosi temi, ma soprattutto una particolare concezione della lingua, di cui possiamo seguire lo sviluppo dalle poesie di Codice Siciliano fino alle pagine di Horcynus Orca.

« Le poète ingrat. D’Arrigo lecteur de Hölderlin »
Dans sa communication, Daria Biagi analyse le rôle de Friedrich Hölderlin au sein de l’œuvre de Stefano D'Arrigo, qui consacra au poète allemand sa thèse de doctorat de 1942. Pour les poètes qui ont écrit à partir de la Seconde guerre mondiale et dans les années successives, Hölderlin est un point de repère contreversé mais inévitable : il est le dépositaire d’une écriture qui résiste à la barbarie, une sorte de divinité tutélaire, comme disait de lui Andrea Zanzotto. Stefano D’Arrigo emprunte à la poésie de Hölderlin différents thèmes, mais surtout une conception particulière de la langue dont on peut suivre les développements depuis les poèmes de Codice Siciliano jusqu’aux pages du roman Horcynus Orca.


 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte