Canal-U

Mon compte

LOUBES Olivier

Spécialiste de l'histoire des représentations et de l'imaginaire politique, Olivier Loubes a soutenu en 1999 sa thèse sur « L'école et la patrie en France dans le premier vingtième siècle » sous la direction de Pierre Laborie (EHESS). Depuis, professeur de chaires supérieures à Toulouse, il a orienté ses travaux de recherches sur la compréhension des liens entre la société française et l'enseignement (cf L'école et la nation. Histoire d'un désenchantement 1914-1940, Belin, 2001), sur l'école et le patriotisme (« L'étrange défaite de la patrie à l'école primaire en France entre 1918 et 1940 », Historiens et Géographes, n°398), sur l'interdiction des signes dans le champ scolaire (« L'interdiction des propagandes politiques et confessionnelles dans les établissements scolaires », Vingtième siècle, n°81, janvier-mars 2004), et, à l'échelle humaine, sur l'incarnation du pacifisme des instituteurs (« A contre histoire. Gaston Clémendot, instituteur pacifiste (1904-1952), Histoire@politique, n°3, 2007, ainsi que sur l'étude de la place de Jean Zay dans le tournant de démocratisation et de crise nationale des années 1930 (« Portrait d'un fou de la République ». Jean Zay, réformateur de l'école, protestant réformé et cible de l'antisémitisme », Bulletin de la Société de l'Histoire du Protestantisme Français, janvier-février-mars 2008).


 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte