Entretien
Notice
Lieu de réalisation
Pôle des langues et civilisations, 65 rue des Grands Moulins, 75013 Paris
Langue :
Français
Crédits
Juliette Pinçon (Réalisation), Alice Monin (Intervention), Nicolas Matos Ichaso (Intervention), Camille Salimon (Intervention), Maxime Ruscio (Intervention)
Conditions d'utilisation
CC BY-NC-SA
Citer cette ressource :
Alice Monin, Nicolas Matos Ichaso, Camille Salimon, Maxime Ruscio. BULAC. (2021, 20 mars). Après la projection - Discussion autour du film "Incandescence des hyènes", de Nicolas Matos Ichaso. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/106301. (Consultée le 25 février 2024)

Après la projection - Discussion autour du film "Incandescence des hyènes", de Nicolas Matos Ichaso

Réalisation : 20 mars 2021 - Mise en ligne : 20 mars 2021
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Discussion avec le réalisateur Nicolas Matos Ichaso, Maxime Ruscio, chargé de l'audiovisuel et du multimédia à la BULAC, Alice Monin et Camille Salimon, étudiantes en master Cinéma et audiovisuel à l'université Sorbonne Nouvelle.

Synopsis

En Éthiopie, les forgerons de Harar ont la réputation de se transformer en hyènes, pour rôder dans la vieille ville. Une plongée dans le travail des ferronniers éthiopiens, déclassés socialement, avec en toile de fond la beauté nocturne de Harar et sa passion pour le khât. La nuit, derrière la modification des corps au travail et la possible métamorphose des forgerons en hyènes, naît un basculement du réel.

Nicolas Matos Ichaso est né en 1982. Il vit et travaille à Saint-Étienne. Après de nombreux voyages en Asie du Sud-Est et en Afrique, il s’oriente vers l’anthropologie visuelle en axant son travail notamment sur les forgerons en Éthiopie. En parallèle, il se forme aux métiers de la ferronnerie. Il intègre en 2016 l’École du Documentaire Ardèche Image à Lussas. Incandescence des hyènes est son premier film documentaire.

Intervention

Avec les mêmes intervenants et intervenantes