Conférence
Notice
Langue :
Français
Crédits
CERIMES (Réalisation), Canal-U/Sciences de la Santé et du Sport (Réalisation), Jérémy Bauchet (Intervention)
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
Citer cette ressource :
Jérémy Bauchet. Canal-U-Médecine. (2011, 8 février). FORMATIC - Paris 2011 : Assistance au domicile et orthèses cognitives , in FORMATIC Paris 2011. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/49445. (Consultée le 2 mars 2024)

FORMATIC - Paris 2011 : Assistance au domicile et orthèses cognitives

Réalisation : 8 février 2011 - Mise en ligne : 8 février 2011
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

FORMATIC - PARIS 2011 : Assistance au domicile et orthèses cognitives.

Résumé : La technologie est aujourd'hui considérée comme une alternative prometteuse pour la compensation des troubles cognitifs. Qu'ils soient acquis ou développementaux, les troubles cognitifs peuvent conduire à une perte de l'autonomie fonctionnelle. Les personnes rencontrent alors de la difficulté à réaliser de façon autonome et sécuritaire leurs activités de la vie quotidienne (AVQ).

De telles activités sont nécessaires au bien-être physique et moral des personnes, et sont par conséquent à la base d'une vie autonome. En l'absence d'aidants professionnels ou naturels, ces personnes se retrouvent en situation de handicap, étant incapable de mener à bien la réalisation de leurs AVQ. Cela les conduira le plus souvent à une institutionnalisation. Une alternative est l'introduction dans l'espace de vie des personnes d'outils technologiques.

Connus sous le nom d'orthèses cognitives, ces dispositifs sont destinés à compenser les troubles cognitifs de la personne. On limite ainsi l'impact des troubles sur la vie quotidienne, favorisant l'autonomie et allégeant la charge des aidants.La conception de tels systèmes représente toutefois un véritable défi. Au cours de ce tutoriel, on reviendra surles premiers pas des chercheurs dans ce domaine, qui poussent inévitablement à se poser la question de l’utilité et de l’utilisabilité des services d’assistance cognitive basés sur la technologie.

On précisera en quoi le paradigme d’intelligence ambiante offre une réponse intéressante à ces questions,mettant en particulier en avant le caractère implicite et tangible des interactions avec le système. Nous illustrerons notre propos par quelques projets ayant prouvé leur capacité à améliorer l’autonomie des personnes avec troubles cognitifs.Enfin, constatant que ces projets proposent des solutions qui restent finalement très ad hoc, nous nous interrogerons sur les défis du passage de ces preuves de concept à une véritable innovation.

Intervenant : BAUCHET Jérémy.

SCD Médecine.

Intervention
Thème
Discipline :

Dans la même collection