Conférence

SFSP Lille 2011 – Alerte et expertise : le cas des perturbateurs endocriniens

Réalisation : 4 novembre 2011 Mise en ligne : 4 novembre 2011
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Titre : SFSP Lille 2011 – Alerte et expertise : le cas des perturbateurs endocriniensIntervenant(s) : André Cicolella, Président du Réseau Environnement Santé (RES), Conseiller Scientifique à l’INERI SRésumé : La notion de perturbateurs endocriniens (PE) a été forgée en 1991 par un groupe de 21 scientifiques réunis à Wingspread autour de Theo Colborn pour qualifier un mécanisme explicatif commun des dérèglements de la santé humaine et de celle de la faune. La 1re traduction réglementaire s'est faite en France à l'occasion du vote par le Sénat en mars 2010 de l'interdiction du Bisphénol A (BPA) dans les biberons. Une 2nde loi a été votée par l'Assemblée Nationale en mai 2011 interdisant 3 familles de PE (alkylphénols, parabènes et phtalates). Ces décisions font suite à la campagne de sensibilisation menée par le RES depuis sa création en mars 2009 par plusieurs types d'ONG. Celle-ci s'est appuyée sur une veille scientifique systématique concernant l'impact du BPA, ainsi que sur l'organisation de deux colloques autour de la notion du changement de paradigme des PE.Cette affaire soulève plusieurs questions de fond relatives au fonctionnement de la sécurité sanitaire à la lumière du principe de précaution :- à partir de quel niveau de certitude scientifique, les décisions de gestion du risque doivent-elle être prises et quelle est la place des citoyens dans le dispositif?- sur quels critères reposent les méthodologies d'évaluation des risques utilisées par les agences de sécurité sanitaire et comment doivent-elles évoluer au vu du progrès des connaissances ?- comment faire en sorte que les conflits d'intérêts n'interfèrent pas dans le processus d'évaluation des risques ?Pour améliorer l'efficacité du système de sécurité sanitaire, il apparaît nécessaire aujourd'hui de disposer d'une loi de protection de l'alerte et de l'expertise, créant notamment une haute autorité pour recueillir les alertes, définir les principes de la déontologie de l'expertise et les faire respecter.L’auteur n’a pas transmis de conflit d’intérêt concernant les données diffusées dans cette vidéo ou publiées dans la référence citée.Conférence enregistrée lors du Congrès pluri-thématique de la Société Française de Santé Publique : les expertises en santé publique. Session : session plénière de clôture, expertises et société. Lille du 2 au 4 novembre 2011 sous le haut patronage du Ministre du Travail, de l’Emploi et de la santé et le parrainage du Ministre de l’Enseignement.Réalisation, production : Canal U/3S, CERIMESMots clés : SFSP Lille 2011, santé publique, expertise, BPA

Intervenants
Thèmes
Notice
Langue :
Français
Crédits
Canal-U/Sciences de la Santé et du Sport (Réalisation), CERIMES (Réalisation)
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
Citer cette ressource:
Canal-U-Médecine. (2011, 4 novembre). SFSP Lille 2011 – Alerte et expertise : le cas des perturbateurs endocriniens. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/52461. (Consultée le 9 août 2022)
Contacter
Documentation

Dans la même collection

Sur le même thème