Documentaire
Notice
Langue :
Français
Crédits
Michel Delarue (Intervention)
Conditions d'utilisation
BioMedia-UPMC
Citer cette ressource :
Michel Delarue. Canal Unisciel. (2012, 8 octobre). Chaetonotus gravide , in Les gastrotriches. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/43423. (Consultée le 23 février 2024)

Chaetonotus gravide

Réalisation : 8 octobre 2012 - Mise en ligne : 8 octobre 2012
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Les gastrotriches possèdent la réputation d'être parthénogénétiques. C'est le cas de Chaetonotus, fréquent dans les mares d'eau stagnante. Il n'existe donc que des femelles qui pondent des oeufs femelles. Deux types d'oeufs sont produits : les oeufs de printemps et d'été (c'est le cas sur cette video prise le 20 mai 2011), et les oeufs de fin d'été et d'automne aux enveloppes plus épaisses et plus résistantes, destinés à passer l'hiver au fond de la mare pour éclore au printemps et ainsi régénérer la population de Chaetonotus à la belle saison suivante.

Intervention
Thème
Discipline :

Dans la même collection

  • Chaetonotus, le gastrotriche
    Documentaire
    00:02:09

    Chaetonotus, le gastrotriche

    Delarue
    Michel

    De la taille d'un petit protozoaire, les gastrotriches comme les rotifères, n'en sont pas moins des animaux pluricellulaire. Recouverts d'une cuticule ciliée, ils appartiennent à l'ensemble des

  • Le repas de Chaetonotus
    Documentaire
    00:01:43

    Le repas de Chaetonotus

    Delarue
    Michel

    Chaetonotus, toujours en mouvement, est en quête de nourriture. Ses cils antérieurs  dirigés comme les vibrisses d'un chat, explorent l'environnement. L'animal rencontre ici et là de minuscules proies

  • Chaetonotus hystryx, gastrotriche aux longues soies
    Documentaire
    00:01:27

    Chaetonotus hystryx, gastrotriche aux longues soies

    Delarue
    Michel

    Parmi les gastrotriches, le genre Chaetonotus regroupe de nombreuses espèces difficiles à identifier. Celle-ci se distingue par de longues soies dorsales. En cas de stress, Chaetonotus hystryx se

Avec les mêmes intervenants et intervenantes

  • Acanthocystis, un héliozoaire épineux
    Documentaire
    00:06:21

    Acanthocystis, un héliozoaire épineux

    Delarue
    Michel

    Parmi les héliozoaires, Acanthocystisest un cas à part dans la mesure où il développe des structures siliceuses à la périphérie du corps cellulaire. Il flotte librement dans les eaux stagnantes. Le

  • Tokophrya quadripartita, un acinetien
    Documentaire
    00:02:47

    Tokophrya quadripartita, un acinetien

    Delarue
    Michel

    Sur les mollusques et les crustacés d'eau douce, il n'est pas rare de trouver des colonies commensales de protozoaires péritriches fixés, en forme de panache comme ces Zoothamnium. En s'approchant au

  • La corise chantante, Micronecta poweri
    Documentaire
    00:03:30

    La corise chantante, Micronecta poweri

    Delarue
    Michel

    Dans les mares aux eaux claires, on rencontre souvent de petits hémiptères aquatiques (punaises), de la famille des corixidae, les corises, proches des notonectes, mais qui nagent face ventrale vers

  • La limnée, développement embryonnaire
    Documentaire
    00:10:14

    La limnée, développement embryonnaire

    Delarue
    Michel

    D'un naturel prolifique, la limnée se reproduit rapidement. Chaque ponte, de 30 à 40 oeufs,se développe en 15 à 20 jours selon la température ambiante. Hermaphrodites, les limnées s'accouplent soit

  • Haliplus fluviatilis, petit coléoptère aquatique
    Documentaire
    00:01:27

    Haliplus fluviatilis, petit coléoptère aquatique

    Delarue
    Michel

    Ce petit coléoptère de 2 millimètres environ, posséde une cuticule hydrofuge et ses 3 paires de pattes garnies de longues soies impliquées dans son maintien à la surface de l'eau et dans le rôle de

  • Macrobiotus le tardigrade, les globules cavitaires
    Documentaire
    00:03:09

    Macrobiotus le tardigrade, les globules cavitaires

    Delarue
    Michel

    A mesure que Macrobiotus se nourrit, il se charge de cellules libres dans la cavité générale? Ce sont les globules cavitaires, sortes de cellules de réserve riches en lipids. Ceux-ci se déplacent en

  • Spirogyre, les mouvements de cyclose
    Documentaire
    00:03:00

    Spirogyre, les mouvements de cyclose

    Delarue
    Michel

    Caractérisée par ses chloroplastes hélicoïdaux, l'algue filamenteuse spirogyre croît dès la fin de l'hivers avec l'augmentation quotidienne de lumière. Entre les chloroplastes, de larges vacuoles

  • Amphileptus pleurosigma, cilié cousin de Litonotus
    Documentaire
    00:01:40

    Amphileptus pleurosigma, cilié cousin de Litonotus

    Delarue
    Michel

    Ressemblant au genre Litonotus, Amphileptus est également un prédateur d'autres protozoaires.  Deux noyaux apparaissent en contraste de phase.

  • Spirostomum, la souplesse d'un cilié géant
    Documentaire
    00:03:14

    Spirostomum, la souplesse d'un cilié géant

    Delarue
    Michel

    Spirostomum ambiguum, espèce particulièrement vigoureuse, peut croître jusqu'à plusieurs millimètres de longueur. Grâce à une souplesse remarquable, cette cellule géante est capable de se tordre etse

  • Epiphanes brachionus, la progéniture
    Documentaire
    00:02:08

    Epiphanes brachionus, la progéniture

    Delarue
    Michel

    Ce rotifère possède une carapace ou lorica applatie dorsoventralement. et un pied bien développé. L'appareil rotateur ainsi que le mastax sont bien développés. Les oeufs pondus restent accrochés à la

  • Cypris, l'ostracode
    Documentaire
    00:02:58

    Cypris, l'ostracode

    Delarue
    Michel

    Avec les cladocères et les copépodes, les ostracodes peuplent les mares en grand nombre. Comme les cladocères, ils sont constitués d'un corps mou enveloppé dans une carapace bivalve. A l'intérieur de

  • Notommata, un rotifère rampant
    Documentaire
    00:01:55

    Notommata, un rotifère rampant

    Delarue
    Michel

    De grande taille (250-300 microns), ce rotifère au corps mou, rampe sur les végétaux aquatiques des mares. La structure du rotifère se reconnaît grâce à l'appareil rotateur antérieur. Peu saillant, il