Documentaire

La Maison positive

Réalisation : 30 mai 2012 Mise en ligne : 30 mai 2012
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

La Maison positive retrace une aventure pédagogique menée au Lycée professionnel du Sidobre à Castres, (Tarn, France) en 2010-2011 : la construction d'une maison à énergie positive par les lycéens eux-mêmes. Ce projet éducatif et écologique, conduit par Jean-Michel Decuq, professeur de génie climatique au Lycée du Sidobre, se veut être une illustration des multiples actions pédagogiques menées dans les établissements scolaires conçues pour l'éducation au développement durable.Au delà de la sensibilisation aux enjeux écologiques et aux techniques de l'habitat durable, le film montre comment ce projet d'éco-construction a réussi à fédérer l'ensemble de la communauté scolaire du lycée, dépassant ainsi les cloisonnements disciplinaires.Un autre objectif du film d'Yves Ardourel, enseignant-chercheur à l'Institut Universitaire de Formation des Maîtres (IUFM Midi-Pyrénées) est de susciter la réflexion des enseignants et futurs enseignants sur les expériences et les dispositifs éducatifs.

Conseiller au développement durable : Frédérick Mathis (directeur de l'Association 3PA).Participants : Philippe Barboza, Jean-Michel Decabooter, Christine Guérineau, Antoine Parent, Luc Picard, Perrine Raynaud et les élèves du lycée du Sidobre.

* Ce film a reçu l'aide à la production de l'Université Virtuelle Environnement et Développement Durable (UVED).

Intervenants
Thèmes
Notice
Langue :
Français
Crédits
Université Toulouse II-Le Mirail SCPAM (Publication), Université Toulouse II-Le Mirail (Production), Samir BOUHARAOUA (Réalisation)
Conditions d'utilisation
Tous droits réservés à l'Université Toulouse II-Le Mirail et aux auteurs.
Citer cette ressource :
Yves Ardourel, Jean-Michel Decuq, Frédérick Mathis. Canal-uved. (2012, 30 mai). La Maison positive. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/47755. (Consultée le 4 octobre 2022)
Contacter
Documentation

Réflexions sur une démarche d’éducation au développement durable. Un film autour d’un projet d’éducation au développement durable en milieu scolaire. Pour une pratique pédagogique du film.

Ce film n’est pas un film pédagogique : il ne propose pas une approche didactique pour résoudre une question. Ce n’est pas non plus un documentaire : il porte un regard trop rapide sur une action et un contexte. Pourtant ce film porte une intention pédagogique : servir de prétexte, d’appui ou de repère pour travailler la question du rôle et de la place d’un projet d’établissement qui vise à engager une démarche d’établissement d’éducation au développement durable.
Nous proposons ci-dessous deux pistes « pédagogiques » possibles
[A noter : Ces deux fiches pédagogiques sont à aussi à télécharger dans l'onglet "Documents].

Maison positive. Fiche pédagogique 1. Yves Ardourel, mai 2012.

Scénario 1 : un projet à construire

Pour une équipe d’enseignants souhaitant préparer une action « développement durable » au sein de leur établissement.

>>> Partie 1 : Questions après un premier visionnement

a) Analyse du contexte : Le projet présenté dans le film est-il adapté au contexte de l’établissement ?
Si oui, de quelles façons ?
Quel est l’intérêt de mettre en place un projet en adéquation avec le contexte de l’établissement ?

b) Repérage du ou des acteurs qui portent le projet : Peux t-on dégager à partir des éléments présents dans le film ou dans les documents associés, les intentions professionnelles et personnelles des acteurs porteurs du projet ?

c) Appréciation de l’adhésion au projet :
Quels sont les éléments qui permettent de repérer l’adhésion de la communauté éducative à ce projet ? Quels sont les acteurs de l’établissement absents dans le film mais qui auraient pu avoir un rôle dans sa mise en oeuvre et son déroulement. (Notons que ce n’est pas parce qu’un acteur n’est pas présent dans le film qu’il n’a pas pu jouer un rôle dans la réalisation réelle du projet).

L’objectif de cette partie est de permettre au groupe de se saisir des éléments principaux
permettant de bâtir un projet équilibré : la prise en compte d’un contexte, la définition du rôle des acteurs, la volonté d’associer la communauté éducative concernée.

>>> Partie 2 : Synthèse et suites envisageables
A partir d’une synthèse des réponses à ces questions et des discussions qu’elles ont provoquées, on peut demander aux membres du groupe d’envisager une suite au projet présenté.
Par binôme, ils rédigent en 10 minutes une suite possible sous la forme suivante:
· Titre
· Objet
· Objectifs visés
· Mise en oeuvre en trois ou quatre phases
Les différents projets sont ensuite confrontés et discutés par l’ensemble du groupe.

L’objectif de cette partie est de faire prendre conscience au groupe que tout projet doit s’inscrire dans une continuité qui lui donne du sens et renforce son impact.

>>> Partie 3 : construire son projet
Le groupe d’enseignants après les échanges, après la relecture des divers documents disponibles et réalisés, devrait pouvoir s’engager dans l‘élaboration de son propre projet pédagogique.



 
Maison positive. Fiche pédagogique 2. Yves Ardourel, mai 2012.


Scénario 2 : un projet à valoriser
Pour un établissement qui a développé des actions dans le domaine du développement durable et qui cherche à renforcer et à valoriser son action

>>> Partie 1 : Questions après un premier visionnement

a) Retrouver et analyser les historiques des diverses actions
Pour chaque action et projet mis en oeuvre et conduit dans l’établissement en relation avec la thématique « développement durable », on rassemble et discute les éléments de son historique :
· Le projet a-t-il un nom ?
· Quand a-t-il commencé ?
· Qui en a été l’initiateur ?
· Quel était l’objectif initial?
· Qui s’est associé à ce projet ?
· Quelles sont les difficultés rencontrées par le projet ?

L’objectif de cette partie est de construire une représentation des différentes actions et de leur relation.(Un schéma de ces relations peut être ébauché en notant pour chacun les mots clés principaux).La construction de cet état des lieux vise à faire prendre conscience des intérêts croisés, des interactions entre les acteurs, des différences d’appréciation des objectifs et des intentions
.

b) Formuler et discuter les objectifs d’éducation au développement durable
Pour chaque action en cours, on formule le plus précisément possible les objectifs d’éducation visés (mots clés, références bibliographiques…). Ce peut être l’objet d’un travail par groupe de deux ou trois personnes sur une durée de 10 à 20 minutes ou l’objet d’une réflexion en amont pour préparer une réunion de synthèse.
Au cours d’une réunion de synthèse, les différents objectifs repérés sont présentés et discutés. A partir de cet échange, il s’agit de construire un objectif d’éducation au développement durable, partagé par l’ensemble des actions.
Cette réflexion doit aboutir à un texte diffusé et diffusable, et doit permettre à chaque action de se repositionner en fonction des objectifs définis par l’ensemble de la communauté. Cette élaboration peut faire l’objet de plusieurs séances de travail.

L’objectif de cette partie est, en reformulant explicitement des objectifs d’éducation au
développement durable, de renforcer la cohérence entre les actions et de donner le plus de sens possible au travail de la communauté éducative.


le site de l’Éducation au Développement Durable (Académie de Rouen, France).

- Module Développer un projet E3D fédérateur dans son établissement. Jean-Yves Léna. Uved-IUFM Midi Pyrénées-UT2, 2008-2009. [en ligne : http://www2.toulouse.iufm.fr/edd/Realiser_Projet_Federateur_E3D/page%20de%20presentation/projet/site/html/sommaire.html].

- Le blog de l'Association 3PA

 

,

Enseigner l'écologie. Une autre approche didactique. Alexandra Magro, Jean-Louis Hemptinne, Paris, Éditions Educagri, 2011, 182 p.

L'éducation au développement durable : de l'école au campus. Marie-Christine Zelem, Odile Blanchard, Didier Lecomte (eds). Paris : Éditions L'Harmattan, 2010, 484 p.

Appropriation de connaissances dans le domaine du développement durable. Conditions nécessaires pour une formation à distance des enseignants. Yves Ardourel, Jean-Yves Léna. Colloque international EUTIC 2009 - Réseau européen et  Interdisciplinaire sur les enjeux et usages des TIC, Bordeaux, novembre 2009.

Approches transdisciplinaires de l’éducation au développement durable dans l’enseignement secondaire. Christine Vergnolle Mainar, M@ppemonde, 94, 2/2009. [En ligne : http://mappemonde.mgm.fr/num22/articles/art09205.html].

À la croisée des questions socialement vives et du développement durable : étude de la relation alimentation-environnement avec des enseignant(e)s. Laurence Simmoneaux, Jean Simmoneaux. Lyon : ENS Éditions, Didaskalia. Recherches sur la communication et l'apprentissage des sciences et des techniques n°34, 2009, 173 p.

Module Développer un projet E3D fédérateur dans son établissement. Jean-Yves Léna. Uved-IUFM Midi Pyrénées-UT2, 2008-2009. [en ligne : http://www2.toulouse.iufm.fr/edd/Realiser_Projet_Federateur_E3D/page%20de%20presentation/projet/site/html/sommaire.html].

À l’école de la République française : regard critique sur une institution. Thierry Pardo. In "La dimension critique de l'éducation relative à l'environnement", Montréal : Université du Québec, Éducation relative à l’environnement vol. 7, 2008, pp. 255-265. [en ligne : http://www.revue-ere.uqam.ca/categories/volumes/v7tab.html].

Impliquer les jeunes dans le développement durable. Apprendre et enseigner le développement durable dans l’enseignement secondaire. Michela Mayer, Johannes Tschapka. Conseil de l'Europe, 2008, 82 p. [en ligne : http://www.ensi.org/media-global/downloads/Publications/230/Impliquer%20les%20jeunes.pdf].

L'éducation à l'environnement ou au développement durable. Institut National de Recherche Pédagogique, Aster. Recherches en didactique des sciences expérimentales n° 46, 2008, 243 p.

Education à l'environnement et au développement durable. Olivier Meunier. Institut National de Recherche Pédagogique, Les dossiers de la veille,  juillet 2006, 60 p. [en ligne : ife.ens-lyon.fr/vst/DS-Veille/Dossier_EEDD.pdf].

_______

Troisième phase de généralisation de l’éducation au développement durable (EDD). Paris : Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Bulletin officiel n°41, 24 octobre 2011 [en ligne : http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=58234].

Seconde phase de généralisation de l’éducation au développement durable (EDD). Paris : Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Bulletin officiel n°14, 5 avril 2007. [en ligne : http://www.education.gouv.fr/bo/2007/14/MENE0700821C.htm].

Généralisation d’une éducation à l’environnement pour un développement durable (EEDD) - Rentrée 2004. Paris : Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Bulletin officiel n°28, 15 juillet 2004. [en ligne : http://www.education.gouv.fr/bo/2004/28/MENE0400752C.htm].

Projet "maison positive"

Projet "maison positive"

Jean-Michel Decuq. [Descriptif du projet]

Jean-Michel Decuq. [Descriptif du projet]

2012

2012

5 p. (à télécharger)

5 p.

Plans de la Maison « positive » réalisés par les enseignants du Lycée du Sidobre et leurs élèves (à télécharger).

Plans de la Maison « positive » réalisés par les enseignants du Lycée du Sidobre et leurs élèves

Fédérer une communauté scolaire autour d’un projet d’habitat durable. J-M. Decuq

à télécharger

2011

Fédérer une communauté scolaire autour d’un projet d’habitat durable diaporama (17 diapositives) présentant le projet pédagogique associé à la construction de la maison

Avec les mêmes intervenants

Sur le même thème