Violences sexistes et sexuelles dans le sport : l’UFR STAPS s’engage

évènement
Réalisation : 16/10/2023
Mise en ligne : 17 octobre 2023
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • document 1 document 2 document 3
image de fond

Descriptif

Les VSS en milieu sportif : des enjeux spécifiques

Si la question des violences sexistes et sexuelles (VSS) concerne bien entendu l’ensemble de la population, elle revêt toutefois une importance particulière en milieu sportif. Et pour cause, les relations entre entraîneurs et entraînés, ou entre enseignants et élèves sont complexes : l’entraîneur, de par sa position d’autorité, bénéficie de la confiance de toutes et tous au nom de la performance sportive – une confiance à laquelle se mêlent parfois des situations d’admiration, de dépendance et d’emprise psychologique pouvant mener à des dérives. D’autant que, dans la relation entraîneur/entraîné ou enseignant/élève, la place du corps, l’engagement corporel et le rapport à l’effort peuvent participer au brouillage des repères.

Une journée en présence de Roxana Maracineanu, pour sensibiliser les étudiants et étudiantes aux VSS

L’UFR STAPS de l’université de Caen Normandie propose cinq parcours de licence conduisant à des métiers dans les secteurs de l’intervention (enseignement, entraînement, santé, notamment). Autant de métiers impliquant une proximité avec divers publics, de tout âge. Pour accompagner au mieux ses étudiants et étudiantes dans leurs pratiques professionnelles futures, l’UFR STAPS de l’université de Caen Normandie renforce son plan de formation en intégrant des éléments à la fois théoriques et pratiques liées à la prévention des violences sexistes et sexuelles.

Première étape de cette démarche, l’UFR organise une journée de sensibilisation aux violences sexistes et sexuelles dans le sport le lundi 16 octobre, ouverte à ses 560 étudiants et étudiantes de Licence 2 et 3. Cette journée, bloquée dans le calendrier de formation, propose deux conférences le matin, l’une en sociologie sur la construction des discriminations fondées sur le genre, substrats des violences, et leur manifestation dans le monde sportif (Elise Devieilhe, association Epicène) et l’autre sur la problématique des VSS dans le sport, la récente libération de la parole qui le traverse et la façon dont l’État et les différents acteurs de l’écosystème sportif tentent d’y répondre et de l’accompagner (Roxana Maracineanu, MIPROF et ancienne ministre des sports).

L’après-midi propose un temps d’échange plus pratique sur la façon d’y faire face et de les prévenir sur les terrains, avec la projection du film Slalom de Charlène Favier, suivi d'une table ronde en présence de Mélina Jolo (association Colosse aux pieds d'argile), Marie Bellaunay (professeure d'EPS en lycée), Marion Guillois (professeure d'EPS à l'UFR STAPS et entraineure de basket)*.

Cette journée est donc marquée par la présence exceptionnelle de Roxana Maracineanu, ministre des sports de 2018 à 2022 qui a mobilisé de manière inédite le monde sportif pour lutter contre ce fléau, désormais secrétaire générale de la mission interministérielle pour la protection des femmes contre les violences et la lutte contre la traite des êtres humains (MIPROF).

"Les violences sexistes et sexuelles existent partout dans notre société mais il faut prendre conscience que non seulement le sport n’en est pas protégé mais qu’il peut être un terreau fertile pour un certain nombre de dérives, d’agressions ou de crimes. Pour apprendre à détecter ces situations, signaler des comportements inappropriés, croire et orienter les victimes, prévenir d’autres violences et protéger les enfants, les femmes qui en sont les principales victimes, une mobilisation générale de tous les maillons de la chaine éducative est nécessaire. Et la mère des batailles pour y mettre fin est la formation. Je suis particulièrement sensible à l’initiative de l’UFR STAPS de l’université de Caen Normandie de proposer à tous ses étudiants une journée entièrement consacrée à la prévention des violences sexistes et sexuelles dans le sport, leur futur métier, et je suis véritablement honorée d’y participer pour échanger avec les étudiants."

Roxana Maracineanu

 

* pour des raisons pratiques, le temps de l'après-midi n'a pas fait l'objet d'une captation.

 

Vidéos

Violences sexistes et sexuelles : du fait divers au fait social
Conférence
01:09:14

Violences sexistes et sexuelles : du fait divers au fait social

Devieilhe
Élise

La construction des discriminations fondées sur le genre, substrats des violences, et leur manifestation dans le monde sportif (avec Elise Devieilhe, association Epicène)

De la libération de la parole à une politique publique
Conférence
00:48:21

De la libération de la parole à une politique publique

Maracineanu
Roxana

Roxana Maracineanu, ancienne ministre des sports, secrétaire générale de la mission interministérielle pour la protection des femmes contre les violences et la lutte contre la traite des êtres humains

Intervenants et intervenantes

France

Docteure en Sociologie, démographie (UniCaen, 2013)

Depuis 2007 : Enseignante vacataire de sociologie à l'Université de Caen Normandie, dans les écoles de travail social IRTS (Hérouville, 14) et IFEN (Le Havre, 76). Depuis 2010 : Enseignante de suédois au lycée Victor Hugo de Caen et depuis 2018 sur le Campus des Transitions de Sciences Po Caen (IEP de Rennes). Depuis 2013 : Docteure en sociologie, Université de Caen Normandie. Depuis 2013 : Formatrice et conférencière pour l'association Épicène (14). 2023 : Traductrice suédois-français : Le livre le plus important du monde, de Nathalie Simonsson, éditions Goater et La Ligue de l'Enseignement Normandie. Traductrice du suédois au français.

Roumanie
France

Championne de natation, Ministre chargée des sports (2018-2020). Ministre déléguée auprès du ministre de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, chargée des Sports (2020-2022). Secrétaire générale de la mission interministérielle pour la protection des femmes contre les violences et la lutte contre la traite des êtres humains (MIPROF) depuis 2023.