Quels présupposés pour l’étude du Coran ?

Mise en ligne : 12 juillet 2016
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
  • document 1 document 2 document 3
Introduction

Descriptif

Journée ouverte aux étudiants et universitaires organisée dans le cadre du programme Islamologie du Labex RESMED (Religions et Sociétés dans le monde Méditerranéeen) – UMR Orient-MéditerranéeUniversité Paris-Sorbonne, en coopération avec l’IISMM (Institut d’Etudes de l’Islam et des Sociétés du Monde Musulman).
Responsable : Anne-Sylvie Boisliveau

Comment étudier et enseigner le Coran
? Les différences constatées entre les approches du monde universitaire
et celles du monde religieux islamique ne proviennent-elles pas des
présupposés qui les sous-tendent ? La recherche sur le Coran et
l’enseignement qui est dispensé actuellement en France à son propos ne
gagneraient-ils pas à intégrer une réflexion sur la présence, les
origines et les implications de ces différents présupposés ? Cette
journée d’étude, où participeront universitaires, chercheurs et
enseignants d’instituts islamiques, entend contribuer au renouveau des
études coraniques de haut niveau, en stimulant les coopérations,
échanges et débats.

Vidéos

Introduction
Conférence
00:04:24
Introduction

Anne-Sylvie Boisliveau Maître de conférences à l’Université de Strasbourg, spécialiste du Coran Quels présupposés pour l’étude du Coran ? Quand l’université approche un texte religieux

Les lectures critiques de la Bible
Conférence
00:04:08
Les lectures critiques de la Bible
Ramond
Sophie

Sophie Ramond:Professeur à l'Institut Catholique de Paris, spécialiste en études bibliques Accédez à l'intégralité de la conférence en podcast audio dans l'onglet téléchargement

Un exemple de présupposés sémantiques
Conférence
00:02:55
Un exemple de présupposés sémantiques

Yaniss Warrach, Aumônier pénitentiaire musulman : « Un exemple de présupposés sémantiques : étude du verset de la Lumière (Q24, 35) » Accédez à l'intégralité de la conférence en

Intervenants

France
Professeur de théologie et de droit islamique à l'institut Al Ghazali des formations des Imâm (à la Grande Mosquée de Paris), Abderrahmane Belmadi a été formé par d'éminents savants et chouyoukhs, et reçu de leur part des ijazates l’autorisant à enseigner le fikh, le tawhid et les sciences du hadith. Diplômé en Maîtrise de sciences financières, titulaire d’un D.E.A en économie islamique, il est également responsable des sites des azahera et des rayaheen regroupant des chouyoukhs d’Al AZHAR et de différentes universités du monde musulman spécialisés en théologie, en jurisprudence, en sciences du Coran et du hadith.

France
Religieuse de l'Assomption, maître en philosophie et docteur en théologie

Maître de conférence en sciences bibliques à l'Institut catholique de Paris

France
Spécialiste de sciences religieuses

Prix Gallet (médaille), Académie des sciences morales et politiques 2015, pour l'ensemble de son oeuvre

Professeur de théologie catholique à l'Université de Strasbourg, directeur de recherche au CNRS (en 2011)