centrale nucléaire

Le nucléaire

Ce dossier ouvre une fenêtre sur le nucléaire que chaque internaute pourra élargir selon ses préoccupations et centres d’intérêt. Les applications de l’atome couvrent à la fois les domaines civil et militaire, de l’énergie à la médecine nucléaire, en passant par l’armement.
Canal U offre de nombreuses vidéos sur ces différents aspects.
Dossier

Qu’est-ce que l’énergie atomique ?

Frédéric Ravel, ingénieur-chercheur au Centre de l’énergie nucléaire, explique de manière simple et clair ce qu’est l’énergie de l’atome et ses applications industrielles.

Cependant, cette technologie est dangereuse et donne lieu à de nombreuses catastrophes, visibles ou invisibles. Il y a celles décidées à détruire-anéantir, Hiroshima ; celles accidentelles, Fukushima. Les deux cependant provoquent des désastres sur plusieurs générations d’êtres humains et non-humains.

L’accident nucléaire

« Fukushima, 10 ans après » par Cécile Asanuma-Brice

 

En France, on a célébré le 11 mars 2021 les dix ans de la catastrophe de « l’île du bonheur » Fuku-shima. Un tremblement de terre d’une force inédite, se double d’un tsunami prodigieux engloutissant 54 villes côtières et submergeant la centrale nucléaire de Fukushima provoquant la fusion de trois de ses réacteurs avant que la centrale n’explose.

 

Pour ses habitants, la remémoration, puisqu’on fond il s’agit de ne pas oublier, est quotidienne car la contamination reste d’une telle ampleur qu’ils doivent « vivre avec », à chaque instant de leur vie. Comment vivre avec une vie en fragments ? Comment retourner sur île évacuée où la solitude n’est pas seulement due à l’absente des siens ? Comment bâtir une route qui ne se fende pas sous les assauts de sa peur, et qui résiste à la dépréciation des voisins craignant la contamination à la moindre fréquentation ? C’est cet aspect de la tragédie que l’autrice du livre, sociologue au CNRS résidant au Japon et ayant subi la catastrophe, décrit, questionne et analyse.

Dans cette vidéo elle nous en livre les raisons

En images

Kindergarten Chernobyl
champignon nucléaire
cheminées de centrale nucléaire dans le sud
Abandoned Nuclear Power Plant

Détruire

La volonté d’anéantir : la bombe A

Hiroshima…

Il y a des années de cela, en 1945, « l’île large » Hiro-shima ouvrait sur le sol japonais la tragédie de l’atome et la puissance de la destruction. Comment représenter la catastrophe ? Comment atteindre la vérité de l’événement ? « Comment vivre dans les traces de la destruction en faisant vivre le passé sans le dénaturer ? C’est quelques-unes des questions que pose le célèbre film d’Alain Resnais « Hiroshima mon amour » et que Vincent Amiel examine dans cet exposé.

Tu nʼas rien vu à Hiroshima…

Quelques mois avant Hiroshima : les premiers tests, les premiers essais photographiques.

« L'explosion proprement dite ne dura qu'un millionième de seconde. Puis les événements s'enchaînèrent à une vitesse faramineuse. […] La boule de feu continua à s'élargir, jusqu'à atteindre un diamètre d'à peu près 300 mètres. À 2 secondes, elle s'éleva tel un immense ballon d'air chaud et, à 3,5 secondes, une colonne de poussière et de fumée intensément radioactive apparut, qui la reliait au sol ».

« L'analyse de cet enchaînement de phénomènes ne pouvait se faire bien évidemment à l'œil nu. On fit donc appel au cinéma. Comme le rappelle Berlyn Brixner, le Manhattan Engineer District ne disposait pas en 1943 de caméras capables de « décomposer » des phénomènes atomiques nécessitant une résolution minimale de l'ordre de la microseconde (10–6 sec). » Lire la suite

https://journals.openedition.org/1895/3222

Les essais nucléaires volontaires en Polynésie française

De 1966 à 1996, 193 essais nucléaires sont réalisés à Mururoa et Fantag. Les polynésiens sont Éassés de l’âge de la cueillette, de la pêche, de l’agriculture  à l’âge du nucléaire.

Écouter la suite

Les conséquences des destructions volontaires ou pas

Un état de la littérature et de la censure sur le sujet des irradiés, les fameux hibakusha, du nucléaire au Japon, de Catherine Pinguet est accesible à tous·tes sur la plateforme Cairn
« Littérature de la bombe ».Silences et dénis – Hiroshima-Nagasaki
https://www.cairn.info/revue-chimeres-2006-3-page-89.htm

 

Sur l’alimentation et la riziculture

D’emblée, le tsunami du 11 mars 2011 a recouvert d’eau salée les zones rizicoles les rendant impropres à la production bien alors que les sols ne sont pas stériles. Comment revivifier les rizières ? mais est-il envisageable de revenir à la riziculture d’avant le tsunami. Quelle culture pourrait-elle échapper à la contamination ?
Une conférence qui se déroule à partir des nombreuses questions du public.

Retour d’expériences ?

Les catastrophes nucléaires précédentes ont elles apportées des réponses, en termes de résilience, reconstruction et vulnérabilité, sur les individus et sur les groupes sociaux ? Une comparaison entre les catastrophes de Tchnernobyl et de Fukushima tentent des réponses :

Vers l'interdiction

Le traité sur l’interdiction des armes nucléaires pourrait être une première retombée cette fois positive