Conférence

#LundisNum 12/06/2017 - Katell Briatte, Onoma : un référentiel d'acteurs du ministère de la Culture ancré dans le Web sémantique

Réalisation : 12 juin 2017 Mise en ligne : 12 juin 2017
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

#LundisNum 12/06/2017 - Katell Briatte, Onoma : un référentiel d'acteurs du ministère de la Culture ancré dans le Web sémantique

Le système d'information documentaire du MCC est constitué d'une juxtaposition de fonds. L'absence de fichier d'autorités partagé entre les différents producteurs ne permet pas de retrouver facilement l'ensemble des données sur un acteur ou de disposer des informations utiles à son identification.L'objectif du projet Onoma est de passer de listes d'acteurs propres à chaque fonds à une base de données unique construite sur un noyau commun d'informations normalisées et contrôlées. Quantité de ressources sur les acteurs sont d'ores et déjà disponibles sur le Web. Les technologies du Web sémantique offrent l'opportunité d'interconnecter ces données, de décloisonner les fonds et de partager les connaissances. Le référentiel Onoma se définit comme une contribution à cet écosystème dans lequel l'effort d'amélioration de la qualité des données est mutualisé entre plusieurs institutions au bénéfice de toutes.Les acteurs constituent un mode d'accès privilégié aux ressources pour les internautes, qui soumettent régulièrement des suggestions de correction ou d'enrichissement. Le projet cherchera à exploiter les technologies du Web social pour faciliter ces contributions.

En savoir plus : http://bit.ly/2qZ5G3n

Langue :
Français
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
Citer cette ressource:
INHA. (2017, 12 juin). #LundisNum 12/06/2017 - Katell Briatte, Onoma : un référentiel d'acteurs du ministère de la Culture ancré dans le Web sémantique. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/95379. (Consultée le 26 janvier 2022)
Contacter

Dans la même collection

Sur le même thème