Conférence
Notice
Date de réalisation
Lieu de réalisation

CCIC, Cerisy-la-Salle

Langue :
Français
Citer cette ressource :
La forge numérique. (2014, 6 juin). Habiter touristiquement les métropoles. Émergence des intensités urbaines. [Podcast]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/116222. (Consultée le 21 juin 2024)

Habiter touristiquement les métropoles. Émergence des intensités urbaines

Réalisation : 6 juin 2014 - Mise en ligne : 5 mai 2022
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Cette conférence a été donnée dans le cadre du colloque intitulé "Cultures et créations dans les métropoles-monde" qui s'est tenu au Centre Culturel International de Cerisy du 25 au 31 mai 2014, sous la direction de Michel LUSSAULT et  Olivier MONGIN.

Présentation de l'intervenant

Géographe, Mathis Stock est professeur à l'Institut Universitaire Kurt Bösch à Sion, Suisse où il est responsable du Centre de Recherche Interdisciplinaire sur le Tourisme (CRIT). Ses recherches  portent sur l'habiter des sociétés contemporaines en développant une  approche par les pratiques des lieux géographiques, enchâssées dans un régime d'habiter fondé sur la mobilité spatiale. L'hypothèse de styles d'habiter radicalement nouveaux informés par la polytopicité, fonde ses travaux. Il s'intéresse autant aux ressorts qu'aux implications sociétales de ces nouvelles façons de "faire avec" l'espace.

Résumé de la communication

Habiter touristiquement est aujourd’hui l’un des modes communs de présence dans les grandes villes. De quelle façon le touristique constitue un élément central des dimensions culturelles des métropoles contemporaines? La perspective de l’habiter déplace le regard du tourisme comme étant un "secteur d’activité" autonome vers le "touristique" comme un rapport au monde spécifique qui est construit dans une co-présence temporaire de cet habitant mobile particulier qui est le touriste. Il s’agit de la mise en œuvre d’une certaine culture urbaine. Ce mode d’habiter engendre aussi des conflits et exprime une lutte pour le droit à la centralité. Par la présence des touristes, des centralités mondiales autour de cette convergence d’intérêts spécifiques se construisent. Ainsi, les métropoles se mondialisent par la touristification continue.

Thème
Documentation

L’urbanisation en profondeur des sociétés est entrée depuis quelques décennies dans une phase particulièrement active. D’ici à une ou deux générations, le mouvement d’imposition de la nouvelle "condition urbaine" sera achevé, à l’échelle terrestre.

Ce nouveau monde urbain est scandé par des métro et mégapoles qui en constituent des attracteurs. Parmi leurs attributs, figure sans conteste celui d’être des organisations fondées sur la créativité, l’innovation sociale et la culture.

Cette fonction culturelle des organisations urbaines est aujourd’hui aussi importante que leur fonction économique et, en lien de plus en plus étroit avec elle, s’emblématise à travers des grands équipements, des événements majeurs, mais il n’est pas pertinent de l’y réduire. Reprenant en la transposant une longue tradition de l’analyse urbaine, notamment anglophone, on pourrait même postuler que les métro et mégapoles, de par leur densité, leur diversité, leur intensité, constituent des environnements particulièrement propices à la création et à la culture...

Actes du colloque

Cultures et créations dans les métropoles-monde

Michel Lussault, Olivier Mongin (dir.)

Hermann Éditeurs — 2016

ISBN : 978-2-7056-9299-5

En savoir plus

Sur le même thème