Conférence

Ce matin, maman a été téléchargée

Réalisation : 27 mars 2019 Mise en ligne : 27 mars 2019
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

 

Ce matin, maman a été téléchargée

Une riche avocate, sentant sa mort prochaine, fit venir son fils Raphaël et lui parla sans témoin. Ma conscience, lui dit-elle, jela téléchargerai grâce à l’intelligence artificielle et je hanterai la toile. Elle s’y trouvera partout, ici et là, en tout endroit à la fois. Nulle place où je ne passerai et ne repasserai incessamment, jusqu’à ce que tu commandes un robot domestique pour me réincarner. Raphaël, son fils aimant, lui obéit, acheta l’andréide qu’elle avait commandée, procéda à la métempsychose et la ramena à la maison où il la mit à son service, comme elle le lui avait demandé. Bien mal lui en prit, car une fois morte et réincarnée, elle se montra si envahissante qu’il dut quitter la maison familiale…

AVEC :

Jean-Gabriel Ganascia, professeur d’informatique à Sorbonne Université, chercheur au LIP6, EurAI fellow, membre de l’Institut Universitaire de France et président du comité d’éthique du CNRS. Ses activités de recherche portent actuellement sur l’apprentissage machine, la fusion symbolique de données, l’éthique computationnelle, l’éthique des ordinateurs et les humanités numériques. Ses trois derniers livres sont :

  • Ce matin, maman a été téléchargée (éditions Buchet-Chastel, 2019, sous le nom de Gabriel Naëj)
  • Le mythe de la Singularité : faut-il craindre l’intelligence artificielle ? (éditions du Seuil, 2017)
  • L’intelligence artificielle : vers une domination programmée ? (éditions du Cavalier Bleu, 2017). Jérôme Foncel est  Professeur de sciences économiques à l'Université de Lille, Directeur de l'UFR MIME (Mathématiques, Informatique, Management, Economie) et membre du LEM (UMR CNRS 9221). 

ANIMATION :

Jérome Foncel, professeur de sciences économiques à l'Université de Lille.

Thèmes
Notice
Contacter

Dans la même collection

Sur le même thème