Vidéo pédagogique
Notice
Lieu de réalisation
Institut Lumière Matière (LYON)
Langue :
Français
Crédits
David Amans (Intervention), Anna Lévy (Intervention)
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
Citer cette ressource :
David Amans, Anna Lévy. RPF. (2022, 18 février). Synthèse de matériaux par Ablation Laser en Liquides : Principes, outils de caractérisation des conditions thermodynamiques et propriétés des nanoparticules d’or produites.. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/114706. (Consultée le 19 mai 2024)

Synthèse de matériaux par Ablation Laser en Liquides : Principes, outils de caractérisation des conditions thermodynamiques et propriétés des nanoparticules d’or produites.

Réalisation : 18 février 2022 - Mise en ligne : 4 mars 2022
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

La synthèse de nanomatériaux s’est enrichie depuis plus d’une décennie d’une nouvelle approche basée sur l’ablation d’une cible immergée dans un liquide. Cette méthode présente l’intérêt de produire directement des solutions colloïdales à partir de n’importe quel matériau et sans nécessiter la présence de ligands. Nous présenterons dans une première partie l’état des connaissances sur les processus de formation des nanoparticules dans ces conditions très spécifiques : ablation d’une cible avec formation d’un plasma confiné par le liquide et interagissant avec le liquide. Nous présenterons notamment l’apport de la dynamique moléculaire à la compréhension de ces mécanismes. Dans une seconde partie, nous présenterons les méthodes de caractérisation développées par la communauté pour caractériser les conditions thermodynamiques (spectroscopie des molécules diatomiques, imagerie rapide, diffusion des rayons X aux petits angles ...). Ces caractérisations permettent d’apporter un éclairage sur la capacité de cette méthode de synthèse à produire des matériaux dans des phases métastables (alliages de métaux réputés non miscibles, phases cristallographiques métastables...). Dans une troisième partie, nous aborderons la problématique de la stabilité colloïdale en l’absence de ligands au travers d’un état de l’art des connaissances sur ce sujet et sur la base d’une étude spécifique de la composition chimique de surface des nanoparticules d’or. Enfin, une ouverture sera présentée sur l’utilisation de ces nanoparticules dont les propriétés électroniques peuvent être ajustées.

Intervention

Sur le même thème