Conférence
Chapitres
Notice
Langue :
Français
Crédits
DCAM - Département Conception et Assistance Multimédia - Université Bordeaux Segalen (Réalisation), DCAM - Département Conception et Assistance Multimédia - Université Bordeaux Segalen (Production), DCAM - Département Conception et Assistance Multimédia - Université Bordeaux Segalen (Publication), Université Bordeaux Segalen - DCAM (Publication), Alain Perroud (Intervention), Matthieu Duboys de Labarre (Intervention)
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
DOI : 10.60527/9wpv-xp14
Citer cette ressource :
Alain Perroud, Matthieu Duboys de Labarre. Univ Bordeaux. (2008, 5 juin). Le sport intensif, un univers « hors normes ». Le rapport au corps , in Colloque PsychoPathologie du Sport - 2008. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/9wpv-xp14. (Consultée le 25 juillet 2024)

Le sport intensif, un univers « hors normes ». Le rapport au corps

Réalisation : 5 juin 2008 - Mise en ligne : 19 novembre 2008
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Sport intensif : Cultures de l’anormalité

2ème journées de Psychopathologie du sport

5 & 6 juin 2008 - CAPS / CHU de Bordeaux / Université Victor Segalen Bordeaux 2

* Le sport intensif, un univers « hors normes ». Le rapport au corps- Intervenants :

  • Matthieu Duboys de Labarre (Bordeaux)

Pathologies et normes sociales : jeux et enjeux autour de la médicalisation de l’image du corps

  • Alain Perroud (Ville la Grand)

Sport intensif et troubles des conduites alimentaires- Président / Modérateur : Stéphane Prétagut (Nantes)L’engouement que suscite aujourd’hui le sport dans nos sociétés modernes est à la hauteur des performances réalisées par les sportifs. Le sport fascine et rassemble les foules. Mais cet univers est-il vraiment « hors normes » ? Quelle est la frontière entre normalité et pathologie ? Le sport, qu’il soit intensif ou de haut niveau, est régi par des normes et des codes qui le singularisent et en font un univers « extraordinaire »: rigorisme, exemplarité, intransigeance, performance…. De ce fait, il constitue au même titre que la famille, le travail ou la politique, une sphère sociale avec son propre système normatif et ses propres valeurs d’excellence.Mais à côté de ces spécificités, le monde sportif s’appuie sur de nombreuses valeurs sociales validées comme l’idéal de justice sociale, le culte du corps et de la santé ou la norme esthétique de la minceur. Ces principes fondateurs, par lesquels on entend susciter performances et dépassements de soi, sont également des facteurs de risque pour le sportif. La « pression » morale et/ou psychologique qu’ils impliquent est très souvent la cause de pathologies graves, de dépendance au sport ou de troubles du comportement alimentaire (anorexie, boulimie, obésité). L’équilibre de l’univers sportif est donc un équilibre fragile et instable, au seuil entre normalité et pathologie.

 

Intervention

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants et intervenantes

Sur le même thème