Conférence

Le théâtre religieux en langue occitane au Moyen Âge / Nadine Henrard

Réalisation : 21 novembre 2012 Mise en ligne : 21 novembre 2012
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Le théâtre religieux en langue occitane au Moyen Âge / Nadine Henrard. In journée d'études "Autour du drame liturgique médiéval du Sponsus", co-organisé par le Département Lettres modernes, cinéma et occitan de l'Université Toulouse II-Le Mirail et le Festival Déodat et dont la coordination a été assurée par Joëlle Ginestet et les étudiants du master Métiers de la Culture et du Patrimoine en Pays d'Oc. Université de Toulouse II-Le Mirail et Ostal d'Occitania, 21-22 novembre 2012.

Le répertoire dramatique qu’a produit le Sud de la France au Moyen Âge n’est conservé que par une quinzaine de textes issus de toutes les parties du domaine d’oc. Ces vestiges épars, qui sont presque exclusivemement d’inspiration religieuse, suffisent toutefois à témoigner de la diversité des formes pratiquées, tandis que les mentions des représentations livrées par les archives laissent entrevoirl’existence d’une activité dramatique dense et continue dans tout le Midi. Partant du vénérable jeu liturgique du Sponsus(XIe s.) pour aller jusqu’aux mystères du XVIe siècle, l’exposé s’attache à présenter cette production encore trop méconnue des spécialistes du théâtre médiéval comme des spécialistes de la littérature occitane. Il s’intéresse e.a. au problème de la transmission et de la circulation de ces œuvres théâtrales, et aux liens que le répertoire occitan entretient avec son homologue du Nord, auquel ilest moins asservi qu’on a pu le prétendre. Il aborde aussi la question de la représentation des pièces, éclairée par quelques documents iconographiques ainsi que par un précieux carnet de notes dans lequel le régisseur d’une Passion explique certains trucages. Un regard est enfin accordé à la portée historique et sociologique du corpus. Une fois sorti du cadre de l’église, ce répertoire s’ouvrira toujours plus au goût du public pour le spectaculaire. Devenu citadin, il absorbera l’influence du milieu juridique. Quant aux pièces les plus tardives, jouées dans des villages alpins à l’initiative de prêtres locaux, elles serviront à la lutte contre l’hérésie vaudoise, mais elles révèlentsurtout l’incroyable activité culturelle et spirituelle qui animait la vie d’humbles communautés montagnardes à la fin du Moyen Âge. Attestant de l’évolution des modes dramatiques et de la vitalité des échanges entre les régions, le théâtre médiéval occitan se signale ainsi par bien des pôles d’intérêt.

Chapitres
Intervenant
Thème
Notice
Langue :
Français
Crédits
Université Toulouse II-Le Mirail SCPAM (Publication), Université Toulouse II-Le Mirail (Production), Nathalie MICHAUD (Réalisation), Nadine Henrard (Intervenant)
Conditions d'utilisation
Tous droits réservés à l'Université Toulouse II-Le Mirail et aux auteurs.
Citer cette ressource :
Nadine Henrard. UT2J. (2012, 21 novembre). Le théâtre religieux en langue occitane au Moyen Âge / Nadine Henrard. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/63401. (Consultée le 1 décembre 2022)
Contacter
Documentation

- Nadine HENRARD, Tréteaux et barreau : la mise en scène de la justice dans le Jutgamen de Jhesu et le Jutgamen general rouergats, Cahiers de recherches médiévales et humanistes, 25, 2013. [En ligne : http://journals.openedition.org/crm/13118].

- Nadine HENRARD, Fatistes des villes, fatistes des champs. Aspects de l’écriture dramatique des mystères rouergats et des mystères alpins, in X. Leroux (dir.), Vers une poétique du discours dramatique, Actes du colloque international organisé au Palais Neptune de Toulon les 13 et 14 novembre 2008, Paris, Champion, 2011,  pp. 159-183.

- Nadine HENRARD, Le théâtre religieux médiéval en langue d’oc dans les vallées alpines,in Teatro religioso e comunità alpine. Atti del Congresso Internazionale. Susa, Convento di San Francisco, 14-16 ottobre 2010, Susa, Centro culturale Diocesano, 2011, pp. 151-169. 

- CAMPS, Jean-Baptiste. Les Manuscrits occitans à la Bibliothèque nationale de France. Mémoire d'études pour le diplôme de conservateur des bibliothèques. Lyon, ENSSIB, 2010, 132 p. [En ligne : https://core.ac.uk/reader/12438620].

- Nadine HENRARD, Observations sur la tradition manuscrite du théâtre religieux médiéval en langue d'ocin R. CASTANO, S. GUIDA et F. LATELLA (dirs), Scène, évolution, sort de la langue et de la littérature d’oc. Actes du VIICongrès de l’Association internationale d’études occitanes (A.I.É.O.), Reggio Calabria et Messine 7-13 juillet 2002, Roma, Viella, 2003, t. I, pp. 419-431.

- Nadine HENRARD, Le théâtre religieux médiéval en langue d'oc, Bibliothèque de la Faculté de Philosophie et Lettres de l'Université de Liège, Librairie Droz, 1998, 655 p.

- Jérôme BELMON, Françoise VIELLIARD, Latin farci et occitan dans les actes du XIe siècle, Bibliothèque de l’École Des Chartes, 1, vol. 155, 1997, 149–83.

- Jean-Marie CORTI, Le Jeu des Vierges sages et des Vierges folles. Sponsus de Saint-Martial de Limoges, XIème siècle. Transcription Ms BN Paris, Lat.1139, [1993], 53 p.  [En ligne : https://curti-curiosites.ch/wp-content/uploads/Sponsus-edition-OSG.pdf].

- Alfons BECK, Le Jeu des vierges du manuscrit Paris B.N. Lat. 1139, Institut d'Études Romanes de l'Université de Copenhague, Revue Romane, 19(2), 1984, 245-283.

- Jacques CHOCHEYRAS, Le théâtre religieux en Dauphiné du Moyen Âge au XVIIIe siècle (Domaine français et provençal), Genève, Éditions Droz, coll. Publications romanes et françaises, 1975, 319 p.

- Arco Silvio AVALLE, Sponsus, Dramma delle Vergini prudenti e delle Vergini stolte, Milan/Naples, Riccardo Ricciardi Editore, 1965.

- Lucien-Paul THOMAS, Le Sponsus. Mystère des Vierges sages et des Vierges folles, suivi de trois poèmes limousins et farcis, Paris, Presses Universitaires de France, 1951. 

- Alfred, JEANROY, Observations sur le théâtre méridional au moyen âge, Romania, 92, tome 23, 525-560. [En ligne : www.persee.fr/doc/roma_0035-8029_1894_num_23_92_5850].

- Camille CHABANEAU, Fragments d’un mystère provençal découverts à Périgueux, Bulletin de la Société historique et archéologique du Périgord, t. 1, 1874, 179-192. [En ligne : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k34205t/f185.item].

- Prosae, tropi, cantilenae, ludi liturgici ad usum Sancti Martialis Lemovicensis [comprend le Sponsus (53)], Manuscrit conservé à la Bibliothèque Nationale de France n°1139, XIe-XIIe siècle. (En ligne : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b6000946s.r=Sponsus.langFR).


> Voir la bibliographie établie par Nadine Henrard  ainsi que la bibliographie générale dans l'onglet "Documents" (à télécharger).

Dans la même collection