Conférence

Contes détournés : Antoniorrobles et Ana María Matute / Christine Pérès

Réalisation : 18 janvier 2019 Mise en ligne : 18 janvier 2019
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Contes détournés : Antoniorrobles et Ana María Matute / Christine Pérès, conférence présentée dans le cadre de "Colorín Colorado. Découvrez la littérature jeunesse ibérique contemporaine", manifestation organisée par le laboratoire LLA-CREATIS (Université Toulouse Jean Jaurès) et l'École Supérieure du Professorat et de l'Éducation Toulouse Midi-Pyrénées (ESPE), Université Toulouse Jean Jaurès, 18 janvier 2019.

Dans cette communication, Christine Pérès procède à l'analyse comparative de deux détournements de deux contes classiques de Charles Perrault, "Le petit chaperon rouge" et "La belle au bois dormant". Chacun des contes fait l'objet de l'édition d'un album pour la jeunesse qui pervertit le conte original selon des modalités différentes, notamment la transposition à l'époque contemporaine et dans un milieu ouvrier pour le premier, la dilatation de la diégèse, l'ajout de personnage et la modification de la morale de l'histoire pour le second. Elargissant son propos, Christine Pérès expose les caractéristiques générales des contes détournés : l'intertexualité, la connaissance des textes sources, les jeux inter-iconiques (par exemple avec les images de propagande dans "Caperucita Roja" de Antoniorrobles), l'ironie et le second degré (uniquement marqués par des guillemets dans "El verdadero final de la Bella Durmiente" de Ana María Matute), la déconstruction temporelle de la narration par l'ellipse, l'anticipation ou le retour en arrière.

Intervenants
Thèmes
Notice
Langue :
Français
Crédits
Nathalie MICHAUD (Réalisation), Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail (Production), SCPAM / Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail (Publication)
Conditions d'utilisation
Tous droits réservés aux auteurs et à l'Université Toulouse Jean Jaurès.
Citer cette ressource:
UT2J. (2019, 18 janvier). Contes détournés : Antoniorrobles et Ana María Matute / Christine Pérès. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/101395. (Consultée le 20 mai 2022)
Contacter
Documentation

LAPEYRE, Karine (2017). La naissance d’une littérature prolétarienne pour enfants en Espagne, in "Écrire l’histoire pour la jeunesse", Amnis, 16, julio 2017. [En ligne : http://journals.openedition.org/amnis/3200].

PÉRÈS, Christine (2017). Lecture d’un conte détourné : Caperucita Roja d’Antoniorrobles, in Christine Pérès (eds), Grands auteurs pour petits lecteurs. 2. La littérature de jeunesse des grands romanciers, Carnières-Morlanwelz (Belgique), Lansman Éditeur, collection "Hispania", 288 p.

JAMIN, Mathilde (2013). Réception et reconfigurations du petit chaperon rouge en Espagne : du livre illustré à l’album moderne. Thèse de doctorat en Linguistique. Clermont-Ferrand, Université Blaise Pascal 605 p. [En ligne : https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01129087/document].

PÉRÈS, Christine (2012).  L’album de jeunesse au service des grands auteurs, in Viviane Alary et Nelly Chabrol-Gagne (eds), L’album, le parti pris des images, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, 101-108.

PÉRÈS, Christine (2011). Grands auteurs pour petits lecteurs. Adapter, traduire et illustrer les grands auteurs dans la littérature de jeunesse en langue espagnole. Carnières-Morlanwelz (Belgique), Lansman Éditeur, collection "Hispania", 282 p.

RAVUSSIN, Sylvie (2011). La disparition des fées dans "El verdadero final de la Bella Durmiente" d’Ana María Matute, Études de lettres, 3-4, 379-398. [En ligne : http://journals.openedition.org/edl/219]

CONNAN-PINTADO, Christiane (2008). Variations hypertextuelles dans la littérature de jeunesse à partir des Contes de Perrault. A la recherche du Petit Chaperon rouge dans trois albums contemporains, in Flor María Bango de La Campa, Antonio Niembro Prieto, Emma Álvarez Prendes (dirs), Intertexto y Polifonía, t. 1, Ediciones de la Universidad de Oviedo, 533-539. [En ligne : http://digibuo.uniovi.es/dspace/bitstream/10651/22903/1/Intertexto%20%28Vol.%20I%29.pdf].

MONER, Michel, PÉRÈS, Christine (eds) (2007). Savoirs, Pouvoirs et apprentissages dans la littérature de jeunesse en langue espagnole. Paris, Éditions L’Harmattan, coll. Recherches et Documents. Espagne, 246 p.

VAN DER LINDEN, Sophie (2006). Lire l’album. Le Puy-en-Velay, L’Atelier du Poisson soluble, 168 p.

PÉRÈS, Christine (2004). Parcours féminins dans deux récits pour enfants : Carmen Martín Gaite, Caperucita en Manhattan (1990) et Ana María Matute, El verdadero final de la Bella Durmiente (1995), in Michel Moner, Christine Pérès (eds), La littérature pour enfants dans les textes hispaniques, Paris, Éditions L'Harmattan, 153-175.

PIGLIA, Ricardo (2000). Formas breves. Barcelona, Anagrama Ediciones, col. Argumentos, 144 p.

PALACIO, Jean de (1993). Les perversions du merveilleux. Paris, Séguier Éditions, 274 p. [rééd. 2003].

GENETTE, Gérard (1992). Palimpsestes. La littérature au second degré. Paris, Éditions Le Seuil, 576 p.

JOUVE, Vincent (1992). L'effet-personnage dans le roman. Paris, Presses Universitaires de France, coll. Ecriture, 272 p. [rééd. 1998].

PÉJU, Pierre (1981). La peitite fille dans la forêt des contes. Paris, Éditions Robert Laffont, 293 p.

ANTONIORROBLES (1967). Caperucita Roja. México, Sociedad General de Publicaciones, coll. Cuentos Estrella, [8 p].

ANTONIORROBLES (1942). ¿Se comió el lobo a Caperucita? : seis conferencias para mayores con temas de literatura infantil. Prólogo de Alfonso Reyes. Barcelona, Editorial Américana, 145 p. [En ligne :  http://www.cervantesvirtual.com/obra/se-comio-el-lobo-a-caperucita-seis-conferencias-para-mayores-con-temas-de-literatura-infantil--0/].

> Voir aussi la bibliographie établie dans le cadre du CollEx études ibériques, à télécharger dans l'onglet "Documents".

Avec les mêmes intervenants

Sur le même thème