Conférence

Le sophisme des signatures, de Foucault à Agamben / Marie-Luce Demonet

Réalisation : 13 mars 2012 Mise en ligne : 13 mars 2012
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Le sophisme des signatures, de Foucault à Agamben / Marie-Luce Demonet. In colloque "Foucault et la Renaissance", organisé par le laboratoire "Patrimoine, Littérature, Histoire" (PLH) de l'Université Toulouse II-Le Mirail en collaboration avec le Centre d’Etudes en Rhétorique, Philosophie et Histoire des Idées (CERPHI) de l'Institut d’his­toire de la pensée clas­si­que (ENS Lyon). Toulouse : Université Toulouse II-Le Mirail, 13-16 mars 2012. Thème 2 : Autour de l'épistémè (2), 13 mars 2013.

L’interprétation de la Renaissance à partir de la théorie des signatures élaborée par les paracelsiens conduit à s’interroger sur la méthode suivie par Foucault dans la position d’une épistémè définitive reposant sur le livre-monde, à la fois signe et texte (Les Mots et les Choses, chap. 2). Le recours à des lectures partielles d’ouvrages, qui sont loin de représenter tous les courants de pensée à la Renaissance, érige des exemples particuliers en propositions universelles, au risque d’un sophisme méthodologique. Celui-ci est aggravé et rendu encore plus manifeste par la relecture qu’en fait Giorgio Agamben dans De Signatura rerum (2008), où le paradigme de la signature excède la Renaissance pour recouvrir toute science des signes.

Date de réalisation
Langue :
Français
Crédits
Jean JIMENEZ (Réalisation), Université Toulouse II-Le Mirail SCPAM (Publication), Université Toulouse II-Le Mirail (Production)
Conditions d'utilisation
Tous droits réservés à l'Université Toulouse II-Le Mirail et aux auteurs.
Citer cette ressource:
Université Toulouse-Jean Jaurès. (2012, 13 mars). Le sophisme des signatures, de Foucault à Agamben / Marie-Luce Demonet. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/60907. (Consultée le 21 janvier 2022)
Contacter

Giorgio Agamben, Signatura rerum : sur la méthode, Paris, Éditions Vrin, 2008, 144 p. Coll. Bibliothèque des textes philosophiques. 

Marie-Luce Demonet, Les origines comparées de l’écriture et de la parole à la Renaissance, in O. Pot (dir.), Origines du langage. Une encyclopédie poétique, colloque de Genève, 2000, Paris, Seuil, 2007, pp. 165-­182. 

Marie-Luce Demonet, Les Voix du signe. Nature et origine du langage à la Renaissance (1480-1580), Paris, Champion, 1992, 700 p.

Michel Foucault, Les Mots et les Choses. Une archéologie des sciences humaines, Paris, Gallimard, 1966, 405 p. Coll. Bibliothèque des sciences humaines.

Paracelse, De signatura rerum naturalium, in Opera omnia medico-chemico-chirurgica... Editio novissima et emendatissima... Tome III, Genevae : Ioan. Antonii et Samueli de Tournes, 1658, pp.106-116. [En ligne : http://www2.biusante.parisdescartes.fr/livanc/index.las?do=page&cote=00369x02&p=130] (en latin).

 

> Voir aussi la bibliographie générale du colloque dans l'onglet "Documents" de la 1ère communication du colloque, celle de Blaise Dufal.

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants

Sur le même thème