Conférence

Le Temps de la nation noire ? Amiri Baraka et la Convention politique nationale noire de Gary (1972) / Lisa Veroni-Paccher

Réalisation : 15 octobre 2014 Mise en ligne : 15 octobre 2014
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Le Temps de la nation noire ? Amiri Baraka et la Convention politique nationale noire de Gary (1972) / Lisa Veroni-Paccher, in colloque "Les Amériques noires : identités et représentations", organisé par le Pôle Sud-Ouest de l'Institut des Amériques, l'Institut de recherche et études culturelles (IRIEC), l'Institut Pluridisciplinaire pour les Études sur les Amériques à Toulouse (IPEAT) et le laboratoire Cultures Anglo-Saxonnes (CAS), Université Toulouse Jean-Jaurès-campus Mirail, 15-18 octobre 2014. Thématique 4 : Récits identitaires.

Le poète, activiste et leader afro-américain Amiri Baraka fut, avec Richard Hatcher et Charles Diggs, un des organisateurs de la Convention politique nationale noire de Gary, dans l'Indiana, en mars 1972. Cet événement est souvent dépeint par les historiens et les chercheurs en sciences politiques comme marquant la fin des Mouvements des Droits civiques et du Black Power ou représentant une voie sans issue dans un contexte politique américain de plus en plus conservateur. Cette communication analyse le rôle d'Amiri Baraka et sa tentative de réunir sous le même toit intégrationnistes, nationalistes et radicaux noirs, dans l'espoir que la convention aiderait à promouvoir un sentiment d'unité et de solidarité parmi les Afro-américains transcendant les clivages idéologiques. Au grand désespoir de Baraka cependant, les délégués de la convention de Gary ne purent se mettre d'accord sur ce qui permettrait de garantir l'indépendance politique noire et l'unité raciale : fallait-il œuvrer en dehors ou au sein des institutions politiques en place ? Malgré ses faiblesses et ses paradoxes apparents, la Convention de Gary, par son envergure et son entreprise de création d'un programme politique spécifiquement noir, fut une expérience stimulante qui permit un instant aux partisans des stratégies de contestation et à ceux qui préféraient les stratégies électorales, de réfléchir ensemble aux alternatives offertes aux Afro-américains pour augmenter leur pouvoir politique. L'héritage d'Amiri Baraka se retrace donc dans les tentatives d'articulation et d'affirmation d'un pouvoir politique indépendant noir dans l'Amérique des années 70 et au-delà.

Intervenant
Thème
Notice
Langue :
Français
Crédits
Claire SARAZIN (Réalisation), Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail (Production), SCPAM / Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail (Publication), Lisa Veroni (Intervenant)
Conditions d'utilisation
Tous droits réservés à l'Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail et aux auteurs.
Citer cette ressource :
Lisa Veroni. UT2J. (2014, 15 octobre). Le Temps de la nation noire ? Amiri Baraka et la Convention politique nationale noire de Gary (1972) / Lisa Veroni-Paccher. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/78275. (Consultée le 29 janvier 2023)
Contacter
Documentation

VERONI-PACCHER, Lisa (2012). Du Mouvement des droits civiques à celui du Black Power : une révolution inachevée ?", in Frédéric ROBERT (dir.), De la contestation en Amérique, Approche socio-politique et contreculturelle des Sixties, Presses Universitaires de Rennes, 35-49.

VERONI-PACCHER, Lisa (2009). Black conservatism in the 1980s: will the future be conservative … for African Americans?, Revue de recherche en civilisation américaine, 1, 2009. [En ligne : http://rrca.revues.org/115].

LADI, Toulgui (2006). Amiri Baraka : The formation of an intellectual activist, Université d'Annaba, El-Tawassol, 16, 72-92.

DAHL, Robert Alan (2000). On Democraty. New Haven, Yale University Press, 217 p

WALTERS, Ronald W., SMITH, Robert C. (1999). African American Leadership. University New York Press, 315 p.

WOODARD, Komozi (1999). A Nation Within a Nation: Amiri Baraka (LeRoi Jones) and Black Power Politics. Chapel Hill, University of North Carolina Press, 329 p.

ARMAND-MASLOW, Laura (1978). Leaders sans troupe : dirigeants noirs et masses noires face à l'enjeu électoral, Revue française de science politique, 1, 118-139. [En ligne : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/rfsp_0035-2950_1978_num_28_1_393766].

BARAKA, Amiri (1970). It's Nation Time. Third World Press, 24 p.

LEROI, Jones [= BARAKA, Amiri] (1968). Le Peuple du blues: la musique noire dans l'Amérique blanche. Paris, Éditions Gallimard, coll. Témoins, 256 p. (rééd. Paris, Gallimard, 1997).

STONE, Chuck (1969). Black Politics, The Black Scholar, 2, vol. 1, 8-13.

> Voir aussi la bibliographie générale, à télécharger, dans l'onglet "Documents".

Dans la même collection

Sur le même thème