Conférence
Notice
Langue :
Français
Crédits
Claire SARAZIN (Réalisation), Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail (Production), SCPAM / Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail (Publication), Emanuele de Maupeou (Intervention)
Conditions d'utilisation
Tous droits réservés à l'Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail et aux auteurs.
DOI : 10.60527/323c-7051
Citer cette ressource :
Emanuele de Maupeou. UT2J. (2014, 15 octobre). Esclavage et mémoire dans la poésie de tradition orale du Nordeste du Brésil / Emanuele Carvalheira de Maupeou , in Les Amériques noires. Identités et représentations. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/323c-7051. (Consultée le 20 juillet 2024)

Esclavage et mémoire dans la poésie de tradition orale du Nordeste du Brésil / Emanuele Carvalheira de Maupeou

Réalisation : 15 octobre 2014 - Mise en ligne : 3 avril 2015
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Esclavage et mémoire dans la poésie de tradition orale du Nordeste du Brésil / Emanuele Carvalheira de Maupeou, in colloque "Les Amériques noires : identités et représentations", organisé par le Pôle Sud-Ouest de l'Institut des Amériques, l'Institut de recherche et études culturelles (IRIEC), l'Institut Pluridisciplinaire pour les Études sur les Amériques à Toulouse (IPEAT) et le laboratoire Cultures Anglo-Saxonnes (CAS), Université Toulouse Jean-Jaurès-campus Mirail, 15-18 octobre 2014. Thématique 1 : Esclavage et mémoire.

Malgré son importance et sa durée dans le temps, l'expérience esclavagiste brésilienne n'a permis que de façon très marginale la production de textes sortant directement de la plume d'esclaves ou d'anciens esclaves. Ainsi, à la différence des USA, au Brésil les récits d'esclaves sont rares et fragmentés. L'organisation même de la société brésilienne, ainsi que les modalités d'une abolition tardive, sont considérées comme les principaux facteurs de cette pauvre production. Malgré ce constat, quelques témoignages ont pu être préservés, parfois même par des moyens autres que l'écriture. C'est le cas au Sertão, région pauvre et reculée du Nordeste du Brésil, où la littératire de tradition orale -le "cordel"- a permis la préservation de poèmes traitant du quotidien d'une société esclavagiste. Parmi les plus célèbres poètes du Sertão figurent deux esclaves, Ignácio da Catingueira et Fabião das Queimadas, qui ont vécu au XIXe siècle et qui ont laissé des rimes riches concernant aussi bien l'expérience même d'être esclave que le regard porté par la société sur celle-ci. Cette communication s'intéresse à ces deux poètes esclaves ainsi qu'à la production qu'ils ont laissé, et à la façon dont la littérature de "cordel" -tradition toujours vivante dans la culture du Nordeste- se tourne vers les question concernant l'histoire et la mémoire de l'esclavage dans la région.

Intervention
Thème
Documentation

CAVIGNAC, Julie, NETO, Nelson Ferreira Patriota (2006). A literatura de cordel no nordeste do Brasil: da história escrita ao relato oral. Natal (Brazil), Editora da Universidade Federal do Rio Grande do Norte (UFRN), 363 p.

GRILLO, Maria Ângela de Faria (2005). A arte do povo: histórias na literatura de cordel (1900-1940). Tese (Doutorado em História), Instituto de Ciências Humanas e Filosofia. Niterói (Brésil), Universidade Federal Fluminense.

DOS SANTOS, Idelette (1997). La littérature de cordel au Brésil: mémoire des voix, grenier d'histoires. Paris, Éditions L'Harmattan.

TERRA, Ruth Brito Lêmos (1983). Memória de lutas : literatura de folhetos do Nordeste, 1893-1930. São Paulo, SP : Global Editora, 190 p.

LESSA, Orígenes (1982). Inácio da Catingueira e Luís Gama : dois poetas negros contra o racismo dos mestiços. Rio de Janeiro, Fundação Casa de Rui Barbosa.

ALVES, Luiz Nunes (1979). Inácio da Catingueira: O Gênio Escravo. União Editora, João Pessoa.

> Voir aussi la bibliographie générale, à télécharger dans l'onglet "Documents".

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants et intervenantes