Conférence

Usages ordinaires des blogs extimes / Sébastien Rouquette

Réalisation : 22 mars 2017 Mise en ligne : 22 mars 2017
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Usages ordinaires des blogs extimes / Sébastien Rouquette, in Journées d'études "Parler du quotidien au quotidien dans les médias sociaux" organisées par des doctorant.es en Sciences de l'Information et de la Communiation et Sociologie du laboratoire d’Études et de Recherches Appliquées en Sciences Sociales (LERASS) et du laboratoire Interdisciplinaire Solidarités, Sociétés, Territoires-Centre d'Etude des Rationalités et des Savoirs (LISST-CERS), Université Toulouse Jean-Jaurès, 22-23 mars  2017.Axe 2 : Atelier méthodologique ou comment penser les médias sociaux ?

Parmi lesnombreux blogs existants, certains blogs sont mis en ligne pour parler de desoi, de sa vie, de son quotidien.1- Qu’en est-il des "usagers ordinaires", de celles et ceux qui utilisent les blogs au quotidien pour parler ​du quotidien ? 2- Comment les individus se saisissent des blogs pour pour partager avec d’autres leurs routines, leurs hobbies et leurs passions.

1. La notion de blog extime - Cette notion «d’extimité », intègre plus fortement le caractère central de l’interactivité, des réactions des internautes dans lecontenu des sites. 2. Les entretienscompréhensifs épistolaires - L’entretien compréhensif a pour avantage de recueillirdes données sur l’expérience vécue - et de pénétrer le système dereprésentation des personnes, d'en dessiner les lignes de force et de pointer les contradictions avecles discourspréalablement établis. 3. Quatre formes valorisantesd’interactivité blogueurs/internautes - L’engouement quecette nouvelle activité suscite fait ainsi ressortir quatre types de motivations. - Témoigner,dévoiler sa personnalité (éventuellement créative), donner son avis, écrire (lefait de tisser de nouveaux liens amicaux, constat récurrent de ces entretiens,ne sera pas traité ici pour deux raisons : 3.1- Revendiquer sa « vraie »personnalité » : le blog extimecomme espace de reconnaissance 1. Une publicisation maîtrisée de sonimage en ligne, 2.Une identité choisie,3.Une image positive de soi.Si la représentationd’une identité positive de son existence et de sa personnalité constitue l’unedes conditions d’un meilleur épanouissement personnel, on comprend alors tout l’intérêt que revêt chaquepratique favorisant cette valorisation de soi, d’abord à ses propresyeux.3.2- Témoigner : le blog comme espace de réconfort3.3- Donner sonavis, convaincre : s’engager, affirmer ses choix 3.4- L’importance de l’écriture : le blog extime comme auteur.

Conclusion- Finalement, nonseulement le phénomène des blogs extimes répond à de multiples attentes potentielles, - mais il le fait sous des formes jugées enrichissantespersonnellement et socialement. - Plusprécisément encore, les différentes formesd’interactivité des blogs sont bien plus souvent une motivationsupplémentaire qu’une contrainte décourageante.

Thèmes
Notice
Langue :
Français
Crédits
Claire SARAZIN (Réalisation), Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail (Production), SCPAM / Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail (Publication)
Conditions d'utilisation
Tous droits réservés à l'université Toulouse Jean Jaurès et aux auteurs.
Citer cette ressource:
UT2J. (2017, 22 mars). Usages ordinaires des blogs extimes / Sébastien Rouquette. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/94479. (Consultée le 17 mai 2022)
Contacter
Documentation

ROUQUETTE, Sébastien (2008). Les blogs « extimes » : analyse sociologique de l’interactivité des blogs, Revue tic&société. [En ligne : https://ticetsociete.revues.org/412].

CARDON D., DELAUNEY-TETEREL H. (2006). La production de soi comme technique relationnelle. Un essai de typologie des blogs par leurs publics, Réseaux, 138, 15-71. [En ligne : https://www.cairn.info/revue-reseaux1-2006-4-p-15.htm].

MILLER C., SHEPHERD D. (2004). Blogging as social action : a genre analysis of the weblog, Into the Blogosphère, University of Minnesota. [En ligne : https://conservancy.umn.edu/handle/11299/172818].

ALLARD L., VANDENDERGHE F. (2003). Express yourself ! Les pages perso, Réseaux, 117, 190-219.

CHEUNG C. (2004). Identity construction and self-presentation on personal homepages », Web studies, Londres, Éditions Arnold, 53-68.

BAUDRY, P., SORBETS, C., VITALIS, A. (dirs) (2002). La vie privée à l’heure des médias. Presses Universitaires de Bordeaux, coll. Labyrinthes, 197 p.

FOSSEUX S. (2001). Les journaux personnels en ligne : le paradoxe des confidences publiques. Mémoire de Maîtrise, Université Paris II.

KLEIN A. (2001). Les homepages, nouvelles écritures de soi, nouvelles lectures de l'autre, Spirale, 28, 67-83. [En ligne : https://spirale-edu-revue.fr/IMG/pdf/4_Klein_Spi28F.pdf].


Dans la même collection

Sur le même thème