Conférence
Notice
Langue :
Français
Crédits
Claire SARAZIN (Réalisation), Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail (Production), SCPAM / Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail (Publication)
Conditions d'utilisation
Tous droits réservés à l'université Toulouse Jean Jaurès et aux auteurs.
Citer cette ressource :
UT2J. (2017, 19 octobre). Applications de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée / Richard Didier, Thibault Artigues , in Réels augmentés ?. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/97061. (Consultée le 20 février 2024)

Applications de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée / Richard Didier, Thibault Artigues

Réalisation : 19 octobre 2017 - Mise en ligne : 19 octobre 2017
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Applications de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée / Richard Didier, Thibault Artigues, in "Réels augmentés ?", séminaire PragmaTIC organisé dans le cadre du projet ComUniTIC (Communauté d'Universitaires autour des usages des TIC) du LabEx Structuration des Mondes Sociaux (SMS), Université Toulouse Jean-Jaurès, 19 octobre 2017.

Considérer les façons dont les technologies numériques impactent les formes et les formats d’appropriation de l’espace. À en croire les concepteurs de programmes et terminaux numériques mobiles, il y aurait du sens à « augmenter » la réalité. Cela présuppose une réalité unique qui serait insuffisante en soi. Il convient dès lors de considérer l’appropriation de nos espaces, les manières dont nous nous en emparons, et les façons dont les technologies numériques impactent les formes et formats d’appropriation de l’espace. En effet, le développement de la domotique fait de nos espaces quotidiens des lieux traversés d’enjeux socio-politiques (surveillables, discriminants, obsolètes, etc.). Les smart cities incarnent cet idéal, à l’échelle urbaine, d’un pilotage global de nos existences. Ces échelles d’espaces (du domestique à l’urbain) sont distinctes mais articulées entre elles, selon des modalités que les TIC (applications, services, etc.) peuvent également configurer. Qu’advient-il de nos réalités lorsque celles-ci sont médiées et réécrites par les TIC, lorsque nos gestes composent avec une multiplicité de représentations spatiales ?  Plus largement, les réels résistent-ils à leurs augmentations ?

Thème
Documentation

FERCHAUD, Flavie, DUMONT, Marc (2017). Les espaces de fabrication et d’expérimentation numérique sont-ils des tiers-lieux ? Une analyse du cas des fablabs à Rennes et Toulouse, Territoire en mouvement Revue de géographie et aménagement, 34, juin 2017. [En ligne : http://journals.openedition.org/tem/4203].

FERCHAUD, Flavie (2017). Les communs urbains à l'épreuve du terrain : le cas des lieux de fabrication numérique", Netcom, 1-2, vol. 31, 53-76. [En ligne : http://journals.openedition.org/netcom/2628].

SUIRE, Raphaël (2016), La performance des lieux de cocréation de connaissances. Le cas des FabLabs, Réseaux, 196, vol. 2, 81-109.

BOUVIER-PATRON, Paul (2015). FabLab et extension de la forme réseau : vers une nouvelle dynamique industrielle ?, Innovations, 2, vol. 47, 165-188. [En ligne : https://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=INNO_047_0165].

BOSQUÉ, Camille, NOOR, Ophelia, RICARD, Laurent (2014), FabLabs, etc. : les nouveaux lieux de fabrication numérique, Paris, Éditions Eyrolles, 208 p.

Dans la même collection

Sur le même thème