Didier Ottaviani

Ottaviani, Didier

France
Langues d'expression
français
Ancien élève de l'Ecole normale supérieure de Fontenay-aux-Roses et agrégé de philosophie

Ancien élève de l’ENS Fontenay/Saint Cloud, Olivier Ottaviani est maître de conférences en philosophie à l'École Normale Supérieure Lettres et Sciences humaines (Lyon, France). Il a consacré sa thèse de doctorat à la philosophie de Dante, étudiant le statut métaphysique de la lumière et les mutations de la pensée du Poète sur cette question entre le Convivio et la Divine comédie. Ses recherches portent sur la pensée du Moyen âge, et plus particulièrement sur les rapports existants entre philosophie et médecine, ainsi que sur l'influence exercée par les philosophes arabes sur la pensée latine. Il a également orienté ses recherches sur la philosophie de la Renaissance -essentiellement au travers de l'étude de Montaigne, sur les théories politiques de la fin du Moyen âge, autour du philosophe italien Marsile de Padoue et à des auteurs plus récents, comme Michel Foucault.

Publications (sélection)

Ouvrages 
- L’humanisme de Michel Foucault, Paris, Le Sens Figuré, 2008.
- La philosophie de la lumière chez Dante. Du Convivio à la Divine Comédie, Paris, Honoré Champion, 2004.
- Al-Kindi, De radiis. Théorie des arts magiques, traduction du latin, commentaire et notes, Paris, Allia, 2003.
- Premières leçons sur les trois Lettres d’Épicure, Paris, PUF,1998.

Articles
- "Montaigne, méthode et interprétation", dans Réforme, Humanisme, Renaissance n° 64, juin-décembre 2007, p. 59-72. 
- La Méthode scientifique de Pietro d’Abano dans le Conciliator », dans Méthodes et statut des sciences au Moyen Âge et à la Renaissance, C. Grellard (éd.), Presses Universitaires du Septentrion, Lille, 2004. 
- « La prophétie comme achèvement intellectuel à la fin du moyen âge », Nouvelle Revue du Seizième siècle n° 21/1, Paris-Genève, Droz, 2003. 
- « Foucault-Deleuze : de la discipline au contrôle », dans Lectures de Michel Foucault II, Lyon, ENS Editions, 2003. 
- « Le paradigme de l’embryon à la fin du Moyen Âge », dans Astérion, N°1, 1er juin 2003. 
- « Le Philosophe et le politique : de Dante à Marsile de Padoue », dans Le Philosophe, le sage et le politique. De Machiavel aux lumières, Presses de l’Université de Saint-Étienne, 2002. 
– « La Notion de materia prima chez Dante », dans Qu’est-ce que la matière ? ; dir. F. Monnoyeur, Paris, Le Livre de Poche, 2000, coll. Biblio essais.
– « Le Peuple en puissance : Marsile de Padoue », dans De la puissance du peuple. I. La démocratie de Platon à Rawls, collectif sous la direction d’Y. Vargas, publication du GEMR, Paris, 2000.


> Voir son website

Vidéos

La production de vérité : aveu et confession / Didier Ottaviani
Conférence
00:33:13
La production de vérité : aveu et confession / Didier Ottaviani
Ottaviani
Didier

La production de vérité : aveu et confession / Didier Ottaviani. In colloque "Foucault et la Renaissance", organisé par le laboratoire "Patrimoine, Littérature, Histoire" (PLH) de l'Université

14 Débat : La transmission des savoirs du monde arabo-musulman à l’Occident
Conférence
00:31:28
14 Débat : La transmission des savoirs du monde arabo-musulman à l’Occident
Senellart
Michel
Gerbier
Laurent
Ottaviani
Didier

Colloque L’Islam et l’Occident à l’époque médiévale. Transmission et diffusion des savoirs. (11, 12, 13 mars 2009) Equipe technique Directeur de la production: Christophe Porlier, Responsable des

12 Astronomie et médecine chez les penseurs latins de la fin du XIIIe siècle
Conférence
00:44:05
12 Astronomie et médecine chez les penseurs latins de la fin du XIIIe siècle
Ottaviani
Didier

Session La transmission des savoirs du monde arabo-musulman à l’Occident Colloque L’Islam et l’Occident à l’époque médiévale. Transmission et diffusion des savoirs. (11, 12, 13 mars 2009) Longtemps

Habitude, coutume et accoutumance dans les théories de la fin du Moyen Age / Didier Ottaviani
Conférence
00:46:39
Habitude, coutume et accoutumance dans les théories de la fin du Moyen Age / Didier Ottaviani
Ottaviani
Didier

Les théories de la connaissance médiévales et renaissantes insistent sur l'importance de l'habitus à la fois dans le champ spéculatif et le champ pratique. En étudiant la manière dont se constituent