Canal-U

Mon compte
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

EHESS



Festival des Sciences Sociales

Un festival pour les sciences sociales

Un festival pour les sciences sociales? À mêler l'attrait d'une forme culturelle festive et joyeuse à la rigueur voire à l'austérité parfois attribuée aux disciplines des sciences sociales, l'entreprise pourrait bien passer pour paradoxale. À tort! Briser les murs et les méconnaissances parfois arbitrairement élevés entre les publics et les outils de compréhension
des grands défis de nos sociétés forgés par la recherche publique, voilà justement l'objet et le beau défi que se propose de relever l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS) en lançant A L L E Z S A V O I R
en partenariat avec la Ville de Marseille.

Au départ, un constat simple: alors que citoyennes et citoyens, acteurs publics, associatifs, acteurs économiques et politiques se trouvent aujourd'hui confrontés à des questions toujours plus complexes, les
savoirs et démarches de chercheuses et de chercheurs toujours plus inventifs ne se diffusent pas toujours aussi largement qu'ils le mériteraient. Conjuguant les approches complémentaires de l'histoire, de l'anthropologie, de la sociologie, des sciences cognitives, de la philosophie, des études littéraires ou encore de la géographie, l'ambition des sciences sociales est bien d'éclairer notre contemporain en produisant des savoirs mais aussi en déplaçant notre point de vue, en formulant autrement nos questions, bref en appelant au doute et à l'interrogation pour mieux assurer nos repères.

Porter haut cette voix des sciences sociales au cœur de la cité est une nécessité plus impérieuse que jamais, alors que se multiplient les atteintes graves que celles-ci subissent, du Brésil à la Turquie, en passant par la Hongrie; alors que s'amplifie aussi la tendance à vouloir les réduire à la forme étriquée d'une expertise soumise aux injonctions asséchantes d'un « impact social » immédiat.

Il en va au fond d'une certaine idée de ce que doit être un débat public éclairé en démocratie, indissociable de l'apport d'une recherche largement diffusée pour renforcer la capacité de chacune et de chacun
à y prendre toute sa part. Quelle meilleure façon de s'en convaincre que de mettre au programme de cette première édition le thème de la nature, quand les questions environnementales, climatiques, celles de la manipulation du vivant, de la relation au corps et à la procréation –parmi tant d'autres ! – nourrissent aujourd'hui des débats, des inquiétudes et des mobilisations particulièrement intenses ?

C'est ainsi une invitation à entrer dans le jeu des sciences sociales qu'entend proposer à chacune et à chacun cette première édition d'A L L E Z S A V O I R au fil d'une riche programmation mêlant débats, promenades urbaines, conférences « dérapantes », actions pédagogiques, performances, expositions... Une invitation à découvrir les démarches de chercheuses et de chercheurs aux profils variés, dans le cadre somptueux de la cour de la Vieille Charité, cœur d'ALLEZ SAVOIR, mais aussi dans d'autres lieux du patrimoine marseillais, comme le musée d'Histoire de Marseille ou encore la bibliothèque de l'Alcazar.

Pour créer ce festival inédit, Marseille s'est imposée d'emblée comme le lieu idéal. Ville ouverte sur le monde et lieu d'une forte diversité sociale, Marseille est aussi depuis plus de 40 ans l'un des hauts lieux
de l'EHESS. Celle-ci s'y est implantée sur le site de la Vieille Charité, en un partenariat avec les Musées de Marseille dont la fécondité ne s'est pas démentie et dont ce nouveau festival constitue une nouvelle preuve, mais aussi dans une relation étroite et forte avec Aix-Marseille Université.
Le lancement d'ALLEZ SAVOIR, en partenariat avec la Ville de Marseille
et de nombreux acteurs marseillais, marque aussi une nouvelle étape de cette histoire déjà ancienne entre l'EHESS et Marseille.

CHRISTOPHE PROCHASSON,
PRÉSIDENT DE L'ÉCOLE DES HAUTES ÉTUDES EN SCIENCES SOCIALES (EHESS)


 
 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte