Canal-U

Mon compte
Bibliothèque universitaire des langues et civilisations

Exister dans l’espace littéraire mondial. Prix Nobel et stratégies éditoriales au Mali et en Corée du Sud [Cycle « Littératures en mouvement : éditer, dévoiler, traduire l’espace littéraire mondial » ]


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/bulac/embed.1/exister_dans_l_espace_litteraire_mondial_prix_nobel_et_strategies_editoriales_au_mali_et_en_coree_du_sud_cycle_litteratures_en_mouvement_editer_devoiler_traduire_l_espace_litteraire_mondial.63359?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter la chaine
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter

Exister dans l’espace littéraire mondial. Prix Nobel et stratégies éditoriales au Mali et en Corée du Sud [Cycle « Littératures en mouvement : éditer, dévoiler, traduire l’espace littéraire mondial » ]

Le prix Nobel de littérature, attribué depuis 1901 par la Suède à un écrivain pour l'ensemble de son œuvre, est une récompense au prestige international.

Ce prix est devenu une instance de légitimation littéraire à l'échelle mondiale. Le Nobel de littérature, longtemps controversé pour ses choix d'origine, de genre, d'âge et d'esthétique, montre une adaptation et une mondialisation progressives autour de la figure d'écrivains de plus en plus mobiles et de moins en moins occidentaux. Le Nobel est aussi un prix parmi d'autres prix, dans un système mondial des prix littéraires et de ressources associés à ces prix permettant justement à ses lauréats la mobilité internationale.

À travers le prisme des prix littéraires, Frédéric Barbe et Mohomodou Houssouba échangeront sur la place de l'écriture et de la lecture en Corée du Sud et au Mali.

Frédéric Barbe présentera l'essor remarquable de la littérature nationale de Corée du Sud. Il s'accompagne d'un double projet de captation, par l’État exportateur qui marchandise et formate ce secteur pour le marché mondial, et par les nationalistes qui attendent depuis plusieurs années un Nobel pour la littérature sud-coréenne, qui lui donnerait une reconnaissance internationale.

Mohomodou Houssouba présentera la situation du Mali qui, malgré la pauvreté matérielle de ce secteur, a son propre système de prix. La création, en 2012, à Bamako, à côté de prix en langue française, d'un premier prix littéraire en langue songhay, une des « grandes » langues nationales du pays et de la sous-région, mais une « petite » langue à l'échelle mondiale, permet de montrer le rôle des prix, même les plus modestes, dans la construction des littératies* nationales, notamment en situation dominée.

* Selon l'OCDE, la littératie est « l’aptitude à comprendre et à utiliser l’information écrite dans la vie courante, à la maison, au travail et dans la collectivité en vue d’atteindre des buts personnels et d'étendre ses connaissances et ses capacités.»

Ces regards croisés sur la production littéraire et les stratégies éditoriales dans des contextes contrastés permettront de comparer et d’interroger les processus similaires en cours dans ces deux pays non occidentaux confrontés à la mondialisation.


Image : Rentrée littéraire au Mali (Frédéric Barbe).

  •  
  •  
    Date de réalisation : 4 Février 2014
    Lieu de réalisation : Auditorium du Pôle des langues et civilisations, 65 rue des Grands Moulins, 75013 Paris
    Durée du programme : 121 min
    Classification Dewey : Littératures chamito-sémitiques (afro-asiatiques), Critique et histoire de la littérature moderne, Littérature coréenne
  •  
    Catégorie : Conférences
    Niveau : Tous publics / hors niveau
    Disciplines : Langues, Littératures et Civilisations étrangères, Edition
    Collections : Afrique, Asie et pacifique
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    Auteur(s) : Barbe Frédéric, Houssouba Mohomodou
    Réalisateur(s) : Jacqueau Thomas
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : Littérature coréenne, Littérature africaine
    Conditions d’utilisation / Copyright : CC BY-NC-SA 4.0
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 Un traducteur et son auteur : un roman vietnamien [Cycle « À la table du traducteur »]
 Sciences sociales « d’ailleurs » ? [Cycle « À la table du traducteur »]
 Les collections orientales de la Bayerische Staatsbibliothek (BSB) Numérisation et services innovants (interfaces naturelles et réalités augmentées) [Cycle « Regards sur le monde à géométrie variable »]
 La BULAC est partenaire - Cycle des conférences publiques de l'IISMM : "Les contre-pouvoirs dans les régimes à référence musulmane" - « Ibn Khaldûn, la tribu et la ville contre-pouvoirs de l'État »
 Léon de Rosny, passeur de cultures [Cycle « À la table du traducteur »]
 La Fabrique des traducteurs : encres fraîches de l’atelier français-chinois [Cycle « À la table du traducteur »]
 Faut-il habiter le monde pour l'écrire ? Échanges géographiques et littéraires sur l’habitat humain [Cycle « Littératures en mouvement : éditer, dévoiler, traduire l’espace littéraire mondial »]
 Écritures chinoises, littérature d'ailleurs [Cycle « À la table du traducteur »]
 Cinéma sri-lankais Autonomie et engagement de la nouvelle génération [Cycle « Regards sur le monde à géométrie variable »]
 « Traduire », un film de Nurith Aviv - [Cycle « Regards sur le monde à géométrie variable »]
 De l'Éthiopie à Madagascar. Voyages dans les collections africaines de la BULAC et dans l'imaginaire européen
 Les rendez-vous de la philologie numérique - Le numérique au service des textes éthiopiens. Encodage, transcription et publication - Entretien avec Anaïs Wion
 Les rendez-vous de la philologie numérique - Big data et sources chinoises. Nouvelles perspectives pour l’histoire de la Chine moderne - Entretien avec Christian Henriot
 Traduire les voix d'ailleurs En compagnie des revues Café, Graminées et Impressions d'Extrême-Orient
 Les rendez-vous de la philologie numérique - Lumière sur des projets numériques autour des inscriptions et manuscrits en tamoul : catalogage, encodage et édition
 Les rendez-vous de la philologie numérique - Étudier et analyser des textes chinois avec le numérique : possibles, enjeux et perspectives : Entretien avec Catherine Jami
 Tchernobyl et Fukushima, 35 ans et 10 ans après Quels héritages ?
 Étonnants historiens : les lointaines fabriques de l'histoire 2/2
 Étonnants historiens : les lointaines fabriques de l'histoire 1/2
 Traduire les littératures lusophones d'Afrique Dialogue entre Elisabeth Monteiro Rodrigues et Danielle Schramm Festival VO-VF (de la traduction littéraire), du 2 au 4 octobre 2020, Gif-sur-Yvette (91)
 Quand d’autres historiens décryptent le monde: Cycle de conférences « D'autres regards sur le monde »
 La vie n'est pas immobile: Cycle de conférences « Prendre la parole »
 Nakai Masakazu et la renaissance des bibliothèques au Japon, 1945-1952
 À la découverte de la Corée : l’aventure de Victor Collin de Plancy diplomate et érudit : Cycle de conférences « D'autres regards sur le monde »
 À la recherche des manuscrits naxi : Cycle de conférences « D'autres regards sur le monde »
 Histoire du prince Norzang, fragments d’un manuscrit tibétain retrouvé
 Futurs d'ailleurs, voyage en science-fiction - Table ronde
 Rencontre avec Neary Adeline Hay à la BULAC
 Rencontre avec Aminatou Échard à la BULAC
 Table ronde BULAC/MOCA 2017 : Les littératures des diasporas d'Afrique
 Traversées tibétaines - 150e anniversaire de la naissance d'Alexandra David-Neel
 Créer l'enchantement : les répertoires poétiques et chantés de la musique hindoustanie
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte