Canal-U

Mon compte
Canal-U/Médecine

IP3S Lille 2012 : Création et utilisation de vidéo-cours en Première Année Commune de Santé. Impact sur l’homogénéité des résultats entre groupes d’étudiants.


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/canal_u_medecine/embed.1/ip3s_lille_2012_creation_et_utilisation_de_video_cours_en_premiere_annee_commune_de_sante_impact_sur_l_homogeneite_des_resultats_entre_groupes_d_etudiants.10685?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
KOHLER Chantal

Producteur Canal-U :
Canal-U/Médecine
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

IP3S Lille 2012 : Création et utilisation de vidéo-cours en Première Année Commune de Santé. Impact sur l’homogénéité des résultats entre groupes d’étudiants.

Titre : IP3S Lille 2012 : Création et utilisation de vidéo-cours en Première Année Commune de Santé. Impact sur l’homogénéité des résultats entre groupes d’étudiants.

Auteurs : Chantal KOLHER(2), Nicolas JAY(1), Pierre BRAVETTI(3), François KOLHER(1)
1. Laboratoire SPI-EAO. Faculté de Médecine. Université de Lorraine
2. Département PACES – Université de Lorraine
3. Collegium Santé – Université de Lorraine
Résumé : Introduction :
L’enseignement en première année commune des études de santé (PACES) concerne près de 2300 étudiants à l’université de Lorraine. Les cours magistraux traditionnels, ne pouvant être réalisés en présentiel sans répétition, sont vidéo transmis et/ou rediffusés aux étudiants répartis en quatre groupes. La plupart des universités utilise la vidéotransmission synchrone. L’objectif de ce travail est de présenter le remplacement des cours magistraux par des cours vidéo-cours utilisés par les étudiants en vidéo à la demande et leur impact sur les résultats des différents groupes d’étudiants.
Matériel  et  Méthode :
Les vidéo-cours sont enregistrés en « studio » accompagnés des supports de cours aboutissant à une vidéo enrichie qui comporte la vidéo de l’enseignant, les diapositives synchronisées avec maîtrise du déroulement par  les  outils  usuels : bouton arrêt/marche, positionnement par un curseur sur la ligne de temps mais aussi, plan interactif, moteur de recherche et outils de personnalisation par l’étudiant comme un surligneur. Chaque cours fait l’objet d’une mise en ligne sur la plateforme pédagogique de l’université de Lorraine d’une part pour être visualisé grâce à un navigateur web standard « on line » en vidéo à la demande et d’autre part sous la forme d’une archive zip téléchargeable par l’étudiant pour un usage « off line ». Le dispositif pédagogique  comporte  la  séquence suivante : travail des vidéo-cours dans des plages recommandées soit à l’université, sur les postes en libre accès, ou dans le lieu choisi par l’étudiant, suivi d’enseignements dirigés en groupes de 50 étudiants. L’accompagnement est assuré par un forum modéré par les enseignants, un tutorat réalisé par les étudiants des années supérieures et au moment des révisions  par  une  «foire aux  questions» à  laquelle  répondent  les  enseignants.  Enfin,  le dispositif est complété par des activités en ligne sous forme d’exercices corrigés automatiquement permettant à l’étudiant de situer son niveau de connaissance. Un calendrier type de travail est proposé aux étudiants mais ils peuvent s’organiser librement, l’ensemble des cours étant en accès dès le début de l’année universitaire. Les autres cours sont vidéo- transmis aux différents groupes d’étudiants. Un seul flux vidéo combine les diaporamas et la vidéo de l’enseignant. Ce flux, quand les enseignants en donnent l’autorisation, peut être mis en vidéo à la demande (podcast).Pour ce travail, nous avons exclu l’UE7 qui comporte à la fois une épreuve par QCM et une épreuve rédactionnelle. La variabilité des résultats entre les groupes est mesurée par l’amplitude (A) et le coefficient de variation (CV) des moyennes sur 20 points de chacune des UE communes.
Résultats :
Les enseignants au sein de chaque UE ont eu la liberté soit de maintenir leur approche traditionnelle soit d’utiliser la nouvelle approche. Dans une UE, la quasi -totalité des enseignants et dans une autre UE, environ la moitié a opté pour le nouveau système. Une formation à l’environnement numérique de travail a été réalisée avant la rentrée. Très peu d’étudiants ont eu recours aux postes informatiques en libre accès, près de 95% ont déclaré avoir un portable personnel et moins d’une dizaine par an ont eu des difficultés à maîtriser le système. Ils ont bénéficié d’une aide personnalisée pour les rendre autonomes. Le forum a été très utilisé tandis que la foire aux questions est restée peu utilisée avec moins de 10 questions par an par UE. En termes de résultats, la variabilité des résultats entre les groupes  montre que les 2 UE ayant utilisé les vidéo-cours ont la variabilité la plus faible alors que la variabilité était plus importante avec les cours vidéo-transmis. (tableau ci-dessous)
Discussion :
La pédagogie pour de très grands groupes présente des difficultés particulières. L’usage des vidéo-cours à la demande en remplacement des cours magistraux vidéo-transmis est une alternative dont la faisabilité est démontrée. L’enregistrement des cours en différé n’a pas posé de difficulté. Certains enseignants auraient souhaité avoir « un public ». La réticence principale de certains enseignants est de deux ordres   : sur le plan pédagogique, ils ne souhaitent pas faire un enseignement en studio sans public réel et sur le plan  administratif :
«comment sera pris en compte ce travail dans mon statut ?». Pour les étudiants, c’est la discipline personnelle qui apparait comme la principale difficulté même avec un calendrier prévisionnel de travail proposé inclus dans l’emploi du temps La dynamique de groupe ne semble pas avoir souffert ceci est sans doute à mettre en rapport avec les enseignement dirigés et l’activité du forum.
Conclusion :
Ces résultats sont préliminaires car ne portent que sur une année. Néanmoins, l’usage des vidéo-cours et de leur accompagnement par les activités sur la plateforme semble diminuer  la  variabilité  entre  les  groupes et  être  en  faveur  de  l’égalité  des  chances  des étudiants. Ceci avait déjà été signalé dans l’expérience de Grenoble.
L’auteur n’a pas transmis de conflit d’intérêt concernant les données diffusées dans cette vidéo ou publiées dans la référence citée.
Conférence enregistrée lors du 13ème Congrès International Internet et Pédagogie en Sciences de la Santé et du Sport (IP3S) les 8 et 9 novembre 2012 – Faculté des Sciences du Sport et de l’Education Physique – Université Lille 2
Session : Communications libres
Présidence : Pascale GUIRAUD, La Réunion, Michel COSSON, Lille 2.
Organisé avec le partenariat de l’UNF3S.
Réalisation, production : Canal U/3S et CERIMES
Mots clés : IP3S, Lille, 2012, UNF3S, UMVF,UNSPF, UNSOF, UV2S, internet, pédagogie, technologie, modélisation, formation, serious game, 3D numérique, Sciences de la Santé, OpenU, Stratégie pédagogique, Tutorat, Banque de données numérique, Formation tout au long de la vie, Gérontologie

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 IP3S Lille 2012 : Utilisation de ressources numériques à usage pédagogique pour l’enseignement de la physiologie de l’exercice en niveau Licence et Master STAPS
 IP3S Lille 2012 : De l’imprimé au numérique : apports et questions en histoire des techniques du corps
 IP3S Lille 2012 : Construire son projet professionnel / créer son entreprise, dans les métiers du sport : deux exemples d’application pratique
 IP3S Lille 2012 : Les métiers du sport : concevoir son projet professionnel
 IP3S Lille 2012 : Revue EPS : 60 ans d’histoire de l’Education Physique en libre accès
 IP3S Lille 2012 : Table ronde UV2S / UNF3S: bilan, perspectives et chantiers d’avenir.
 IP3S Lille 2012 : Problématique de l’interactivité d’un cours faisant appel à plusieurs disciplines ; résultats en odontologie et perspectives interdisciplinaires
 IP3S Lille 2012 : Construire son projet professionnel / créer son entreprise, dans les métiers du sport : deux exemples d’application pratique (copie)
 IP3S Lille 2012 : Création de deux centres de soins dentaires à Rouen et au Havre ; enseignement à distance.
 IP3S Lille 2012 : Projet Métaciel : enseigner la prothèse autrement...
 IP3S Lille 2012 : Le crânio-face dans tous ses états
 IP3S Lille 2012 : Formation hydride en Odontologie : un dispositif numérique novateur de formation.
 IP3S Lille 2012 : Ouverture du 13ème Congrès International Internet et Pédagogie des Sciences de la Santé et du Sport.
 IP3S Lille 2012 : Discussion ; apprentissage et technologie.
 IP3S Lille 2012 : Table ronde : la proposition d’Open-U à la française.
 IP3S Lille 2012 : discussions : simulation en apprentissage.
 IP3S Lille 2012 : discussion : IDEFI.
 IP3S Lille 2012 : Traitement numérique de Médecine Physique et de réadaptation pour le 3ème cycle.
 IP3S Lille 2012 : Du livret de poche à l’application interactive
 IP3S Lille 2012 : Livret de l’interne – Carnet de stage
 IP3S Lille 2012 : Apport des Technologies Éducatives dans la mise en œuvre de l’universitarisation des formations en soins infirmiers à l’Université Bordeaux Segalen
 IP3S Lille 2012 : Table ronde: quelle reconnaissance pour l’auteur de RPN (Ressources Pédagogiques Numériques) : carrière, diffusion, rémunération.
 IP3S Lille 2012 : Les ressources pédagogiques numériques et le droit.
 IP3S Lille 2012 : Les droits fondamentaux de l’auteur.
 IP3S Lille 2012 : Synthèse du 13ème congrès international IP3S et discours de clôture.
 IP3S Lille 2012 : 2 800 fans, 150 000 visiteurs, 600 000 actions : le tour du monde de l’anatomie fonctionnelle en 86 vidéos 3D.
 UNITY: logiciel libre 3D temps réel et multimédia pour la création de ressources pédagogique
 IP3S Lille 2012 : Un jeu sérieux pour l’apprentissage du raisonnement clinique
 IP3S Lille 2012 : D’un cours virtuel scénarisé au Serious Game : place du e-learning dans la formation initiale en Prothèse Fixée
 IP3S Lille 2012 : Construire des serious games en mondes virtuels.
 IP3S Lille 2012 : SEGAMED 2012 : le point sur les serious games en médecine et santé
 IP3S Lille 2012 : Opensim, une nouvelle opportunité pour l’enseignement supérieur et la recherche.
 IP3S Lille 2012 : Opensim comme environnement de simulation en anthropologie
 IP3S Lille 2012 : Panorama et dernières évolution dans le monde des médias sociaux.
 IP3S Lille 2012 : Le podcasting à l’université : outil pédagogique ? Support d’apprentissage ?
 IP3S Lille 2012 : Scenarii d’usages pédagogique autour de quelques médias sociaux.
 IP3S Lille 2012 : Analyse des usages autour d’une page facebook en microbiologie.
 IP3S Lille 2012 : Les réseaux sociaux : un outil de communication pour les professionnels de la santé ?
 IP3S Lille 2012 : PRESAGE, développement de la simulation médicale comme outil pédagogique d’apprentissage des sciences médicales pour les premières années d’étude.
 IP3S Lille 2012 : L’intégration de la simulation dans la formation médicale initiale et l’évaluation dans les 1er et 2ème cycles.
 IP3S Lille 2012 : Simulation en Anesthésie-Réanimation.
 IP3S Lille 2012 : IDEFI – SAMSEI Stratégies d’Apprentissage des Métiers de Santé en Environnement Immersif.
 IP3S Lille 2012 : IDEFI - CPA-SimUSanté : Développement d’un Centre de Pédagogie Active - Simulation Avancée en Santé pour la formation pluridisciplinaire initiale et continue des professionnels de santé en Picardie
 IP3S Lille 2012 : Evaluation de la prise en charge de l’hémorragie grave du post-partum sur simulateur SimMom(R) : Etude menée auprès de 24 étudiants sages-femmes.
 IP3S Lille 2012 : Intégration des connaissances en sciences fondamentales par la simulation médicale dans les centres de formation en soins infirmiers. Recommandations tirées de deux années d’expérience.
 IP3S Lille 2012 : Jamais la première fois sur un patient : les enjeux de la simulation en soins infirmiers
 IP3S Lille 2012 : De l’intérêt du numérique dans la formation en soins infirmiers.
 IP3S Lille 2012 : Parcours pédagogique PACES UE4.
 IP3S Lille 2012 : Campus numérique de Maïeutique.
 IP3S Lille 2012 : Une production pour des usages: table ronde autour de success story en matière d’usage des ressources numériques dans l’enseignement et touchant nos 4 publics : FI, FC, Francophonie, Grand Public
 IP3S Lille 2012 : Une production pour des usages: table ronde autour de success story en matière d’usage des ressources numériques dans l’enseignement et touchant nos 4 publics : FI, FC, Francophonie, Grand Public
 IP3S Lille 2012 : usage des ressources numériques dans l’enseignement.
 IP3S Lille 2012 : usage des ressources numériques dans l’enseignement.
 IP3S Lille 2012 : usage des ressources numériques dans l’enseignement.
 IP3S Lille 2012 : usage des ressources numériques dans l’enseignement.
 IP3S Lille 2012 : usage des ressources numériques dans l’enseignement.
 IP3S Lille 2012 : usage des ressources numériques dans l’enseignement.
 IP3S Lille 2012 : usage des ressources numériques dans l’enseignement.
 IP3S Lille 2012 : usage des ressources numériques dans l’enseignement.
 IP3S Lille 2012 : usage des ressources numériques dans l’enseignement.
 IP3S Lille 2012 : usage des ressources numériques dans l’enseignement.
 IP3S Lille 2012 : L’UNF3S en route vers une «Open U» à la française : les leçons apprises du FSP Mère-Enfant et du projet IDEFI TIL.
 IP3S Lille 2012 : Qui bénéficie de la coopération inter-universitaire dans l’enseignement en ligne ? L’expérience de l’Université Virtuelle de Bavière
 IP3S Lille 2012 : MOOCs, de nouvelles formes de cours ouverts.
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte