Canal-U

Mon compte
Ecole nationale supérieure de la nature et du paysage

L’esprit du lieu convoqué : patrimonialisation et enjeux.


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/ecole_nationale_superieure_de_la_nature_et_du_paysage/embed.1/l_esprit_du_lieu_convoque_patrimonialisation_et_enjeux.13336?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

L’esprit du lieu convoqué : patrimonialisation et enjeux.

L’esprit du lieu « [n’existe-t-il] que lorsque nous nous trouvons à l’intérieur d’un lieu, ou [existe-t-il] aussi de l’extérieur d’un lieu, lorsque nous en regardons le paysage » ?
Cette question posée par Louise N. Boucher à propos du site des chutes Chaudières (Canada) appelle à réfléchir à la notion d’esprit du lieu, définie par Christian Norberg-Schulz comme « la propriété la plus compréhensive de n’importe quel lieu ». Ainsi inhérent au lieu et à son paysage, cet esprit devrait-il subir un processus de patrimonialisation qui consisterait à l’identifier afin de le protéger et de le mettre en valeur. En 2008, la Déclaration de Québec sur la sauvegarde de l’esprit du lieu tente de structurer ce processus en apportant définitions, recommandations et mises en garde.
Sauvegarder l’esprit d’un lieu c’est, d’une part, l’empêcher de disparaître ; c’est, d’autre part, permettre aux habitants de le transmettre et aux visiteurs de se l’approprier.
Toutefois, si l’esprit du lieu est sauvegardé dans certains sites grâce à des dispositifs de médiation appropriés – nous pensons au Mausolée royal de Maurétanie (Algérie), au lieu historique national de la Grosse-Île-et-le-Mémorial-des-Irlandais (Canada), à Taybeh (Palestine) – il est parfois dénaturé, voir annihilé par des mises en scènes plaisantes et attractives – nous pensons, non exhaustivement, à l’amphithéâtre de Fréjus (France), à l’ancienne ville royale de Luang Prabang (Laos), au château d’Urquhart (Ecosse).
Quels sont les acteurs de la création de tels « tableaux » patrimoniaux, selon l’expression d’Imran Bin Tajudeen ? Quels en sont les conséquences pour l’esprit du lieu ? Pour la mémoire des habitants ? Pour l’expérience des visiteurs ?
Répondre à ces questions permet de mieux appréhender la notion d’esprit du lieu qui, convoquée depuis les années 1980-1990 seulement, tend à devenir aujourd’hui une donnée incontournable de toute patrimonialisation d’un paysage.

  •  
  •  
    Date de réalisation : 24 Septembre 2013
    Durée du programme : 26 min
  •  
    Catégorie : Conférences
    Niveau : niveau Doctorat (LMD), Recherche
    Disciplines : Institutions, acteurs, sociétés et territoires
    Collections : Colloques
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    Auteur(s) : Cassola Virginia
    Réalisateur(s) : Besnier Guillaume
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : paysage, architecture, patrimoine
    Conditions d’utilisation / Copyright : Virginia Cassola Guillaume Besnier ENSNP
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte