Canal-U

Mon compte
EMMA (Études Montpelliéraines du Monde Anglophone)

Praxis politique du cinéma populaire étatsunien : les ambigüités du numérique dans Black Panther (Ryan Coogler, 2018)


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/emma/embed.1/praxis_politique_du_cinema_populaire_etatsunien_les_ambiguites_du_numerique_dans_black_panther_ryan_coogler_2018.60525?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter la chaine
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter

Praxis politique du cinéma populaire étatsunien : les ambigüités du numérique dans Black Panther (Ryan Coogler, 2018)

Cette séance de séminaire du laboratoire EMMA (Université Paul Valéry Montpellier 3) s'inscrit dans l'axe 3 du laboratoire intitulé "faire commun". Elle est animée par Hervé Mayer est consacrée à la politique du cinéma populaire étatsunien à partir d'une analyse du film Black Panther de Ryan Coogler (Marvel, 2018).

La politique du cinéma populaire étatsunien, qu’elle soit comprise en termes de reflet de la société, de représentation du politique ou de politique des représentations, a généralement été approchée sous l’angle du contenu (ou message) politique des films. Or, des études récentes produites dans différents domaines des études filmiques insistent au contraire sur la complexité de l’objet filmique et l’activité des spectateur.ice.s. Prises ensemble, ces études suggèrent que la politique du cinéma relève tout autant d’une pratique que d’un discours, une pratique critique de la part des spectateur.ice.s que les films même les plus commerciaux encouragent à des degrés divers. Cette présentation inaugure un projet de recherche visant à éclairer comment le cinéma populaire étatsunien fait œuvre démocratique en engageant des spectateur.ice.s citoyen.ne.s à exercer leur sens critique et à se positionner par elleux-mêmes sur des enjeux politiques. Prenant l’exemple du film Marvel Black Panther (Ryan Coogler, 2018), j’analyserai comment l’articulation de la science-fiction et du film de banlieue, du numérique et du profilmique, y déréalise la résolution narrative condamnant Malcolm X et laisse ouverte la question des violences raciales dans le monde contemporain.

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte