Canal-U

Mon compte
Fondation maison des sciences de l'homme

"Communiquer" avant l'ère de la communication : réseaux, espaces et pratiques


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/fmsh/embed.1/communiquer_avant_l_ere_de_la_communication_reseaux_espaces_et_pratiques.28277?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Les chapitres


"Communiquer" avant l'ère de la communication : réseaux, espaces et pratiques

Via la discussion croisée des positions françaises et allemandes passées et contemporaines en présence, ce séminaire entend engager une réflexion sur les sources et les outils de l'historien en s'attachant en particulier aux mots concepts de l'histoire, pensés sur la longue durée (de la fin du Moyen Age à la première moitié du XXe siècle) et suivant une perspective pluridisciplinaire. Reconduisant la double acception du terme "histoire" (i.e. le partage classique entre res gestae et historia rerum gestarum), le thème des "mots de l'histoire" envisage un double point de vue : à la fois historique et historiographique.

La pratique historienne est placée sous une double contrainte. D'une part, si la réalité passée ne s'épuise pas dans les monuments langagiers qui en consignent et véhiculent pour nous la trace, c'est le plus souvent via des sources langagières qu'émergent à la conscience historienne les premiers contours des configurations révolues (sociales, politiques ou culturelles) que les sciences historiques s'efforcent de reconstruire suivant leur complexité effective. Inversement, d'autre part, la terminologie des historiens (contrairement aux langages formalisés d'autres types de sciences) ne se pose jamais en totale rupture avec le sens commun et l'état du vernaculaire contemporain dans lequel elle s'articule : l'histoire-science a en ce sens structurellement toujours tendance à penser les cadres passés de l'expérience en fonction de son appréhension des réalités présentes et ainsi à rétroprojeter sur le passé des catégories et des modalités récentes d'explication du réel.

De cette circularité méthodologique entre mots concepts structurant les textes-sources de l'histoire et terminologies historiographiques contemporaines tentant d'en reconstruire la logique propre de signification, le séminaire envisage une série d'exemples grâce au concours de spécialistes d'époques et de terrains différents.

  •  
  •  
    Date de réalisation : 7 Janvier 2005
    Lieu de réalisation : EHESS - Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales -
    Durée du programme : 97 min
    Classification Dewey : Histoire du monde. Civilisation
  •  
    Catégorie : Séminaires
    Niveau : niveau Doctorat (LMD), Recherche
    Disciplines : Histoire
    Collections : "Les mots de l'histoire" : Historiens français et allemands face à leurs sources et à leurs outils
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    Auteur(s) : VEIT Patrice, BEHRINGER Wolfgang, SCHWERHOFF Gerd, MONNET Pierre
    producteur : FMSH-ESCoM
    Réalisateur(s) : FILLON Richard
  •  
    Langue : Allemand
    Mots-clés : histoire
    Conditions d’utilisation / Copyright : Tous droits réservés.
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte