Canal-U

Mon compte
Fondation maison des sciences de l'homme

Les métamorphoses, entre fiction et notion. Littérature et sciences. XVIe-XXIe siècles. Partie 4 De l’atome à l’humain : corps en métamorphose


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/fmsh/embed.1/les_metamorphoses_entre_fiction_et_notion_litterature_et_sciences_xvie_xxie_siecles_partie_4_de_l_atome_a_l_humain_corps_en_metamorphose.49933?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Les métamorphoses, entre fiction et notion. Littérature et sciences. XVIe-XXIe siècles. Partie 4 De l’atome à l’humain : corps en métamorphose

L’idée de métamorphose a pour origine la mythologie antique et la littérature, mais la science – malgré un souci croissant d’observation et d’expérimentation – s’en est souvent emparé. Du XVIe siècle à l’époque contemporaine, les communications aborderont les échanges croisés entre fiction et science. Il s’agira de s’interroger sur des représentations de la métamorphose naturelle qui relèvent de conceptions voire d’épistémès différentes. Quel est le rôle de la fiction des métamorphoses dans la formation d’hypothèses scientifiques et de nouveaux modèles de pensée ? Quelles sont les différences entre les figurations conceptuelles de la métamorphose adoptées par les sciences de la nature aux différentes époques (Renaissance et âge baroque, âge classique, XIXe siècle) ? Comment l’idée de métamorphose, transformée en contre-modèle à opposer aux pensées religieuses (au XVIe siècle), en notion scientifique (dans l’entomologie de l’époque classique) ou en paradigme transformiste au XIXe siècle, produit-elle en retour de nouveaux types de fiction voire de nouvelles formes littéraires ? Par-delà le XIXe siècle, où la métamorphose a été impliquée dans la formulation d’hypothèses novatrices, la métamorphose naturelle continue-t-elle à fasciner les écrivains et/ou les scientifiques alors que d’autres idées – comme celles de mutation ou de programme – semblent prendre le relais ?

14h30 | Romain Menini (UPEM) « Métamorphoses rabelaisiennes »

15h10 | Hélène Bah (UPEM) « L’horloge, la cire et l’araignée : la métamorphose à l’heure du mécanisme »

15h40 | Michael Soubbotnik (UPEM) « De l’insecte à la molécule. Diderot ou la métamorphose de la métamorphose »

16h20 | Florence Vatan (Université du Wisconsin à Madison) « Au prisme des métamorphoses : Flaubert et les insectes »

Organisatrices : Juliette Azoulai (UPEM), Azélie Fayolle (UPEM), Gisèle Séginger (UPEM/IUF)

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte