Canal-U

Mon compte
Institut national d’histoire de l’art

Atelier 1. Symbolique - Cinquièmes Rencontres de la galerie Colbert


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/institut_national_de_l_histoire_de_l_art/embed.1/atelier_1_symbolique_cinquiemes_rencontres_de_la_galerie_colbert.21553?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Les chapitres


Atelier 1. Symbolique - Cinquièmes Rencontres de la galerie Colbert

1. Symbolique

-  Salle Benjamin -

 Responsable : Soercha Dyon (Institut national d’histoire de l’art)


Oriane Beaufils (Institut National du Patrimoine)

L’Etoffe des sens : proposition d’une iconographie des tissus dans la Tenture de La Dame à la Licorne

Damas à la grenade, velours ciselés ou relevés, soie moirée...Les tissus qui habillent la Dame sur les six pièces de la célèbre tenture sont des étoffes de luxe réalisées selon des techniques sophistiquées dont le maître licier s’est évertué ici à reproduire les effets les plus précieux  : surface veloutée du velours, souplesse miroitante de la soie ou encore relief lustré du drap d’or. En comparant des fragments de tissus existants et les détails de la tenture, cette communication se proposera tout d’abord de présenter les différents types d’étoffes reproduits dans ces tapisseries. On s’attachera ensuite à en proposer une lecture symbolique en inscrivant le choix de textiles précieux spécifiques dans l’iconographie des cinq sens.


Fabienne Gallaire (Institut National du Patrimoine)

Les mille fleurs de la Dame à la Licorne : une approche botanique

La Dame à la Licorne constitue l'exemple le plus connu du style de tapisseries dit « mille fleurs ». Mais quelles sont ses fleurs exactement ? Les tapisseries de la Chasse à la Licorne conservées au Metropolitan Muséum ont vu les plantes de leur arrière-plan inventoriées et pour une grande partie (85 %) identifiées botaniquement (1). Ce travail n'a, à notre connaissance, pas été effectué aussi méthodiquement pour les « mille fleurs » de la Dame à la Licorne. Nous ébaucherons une synthèse des tentatives anciennes partielles (2) et tenterons de les prolonger en nous appuyant sur les travaux d'Alexander et Woodward. Une étude botanique attentive est en effet selon nous un préalable indispensable à l'analyse des symboles végétaux, mais aussi à une réflexion plus large. Une connaissance plus détaillée des plantes des tapisseries pourrait ainsi informer une discussion du rapport médiéval à la nature et à sa diversité, ainsi que des représentations juxtaposées du familier et de l'exotique, du connu et de l'imaginé.



Robert Blaizeau (Institut National du Patrimoine, directeur des musées de Saint-Lô)

Une histoire d'amour : les tapisseries de Gombaut et Macée

La tenture des Amours de Gombaut et Macée, chef-d’œuvre du musée des beaux-arts de Saint-Lô daté de la fin du XVIe siècle, relate les amours champêtres et festives d'un couple de paysans. En écho à la tenture de la Dame à la Licorne qui leur est antérieure d'un siècle, les neuf tapisseries permettent d'interroger le thème de la représentation féminine, les rapports homme-femme, la notion de désir, et rappellent la place essentielle de la faune et la flore dans l'art de la tapisserie.


 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 Projection débat | Sixièmes Rencontres de la galerie Colbert 28/01/17 - Fahrenheit 451
 Atelier 7 | Sixièmes Rencontres de la galerie Colbert 28/01/17 - Collection de livre
 Atelier 6 | Sixièmes Rencontres de la galerie Colbert 28/01/17 - Matérialité du savoir
 Atelier 5 | Sixièmes Rencontres de la galerie Colbert 28/01/17 - Mémoire
 Atelier 3 | Sixièmes Rencontres de la galerie Colbert 28/01/17 - Imagination
 Atelier 4 | Sixièmes Rencontres de la galerie Colbert 28/01/17 - Montage
 Table-ronde 1 | Sixièmes Rencontres de la galerie Colbert 28/01/17 - Les bibliothèques d’artistes
 Atelier 1 | Sixièmes Rencontres de la galerie Colbert 28/01/17 - Le Bibliothécaire d’Arcimboldo
 Atelier 2 | Sixièmes Rencontres de la galerie Colbert 28/01/17 - Mises en scène du savoir
 Table ronde 2 | Sixièmes Rencontres de la galerie Colbert 28/01/17
 Conférences inaugurales | Sixièmes Rencontres de la galerie Colbert 28/01/17
 Atelier 2. Métiers - Cinquièmes Rencontres de la galerie Colbert
 Atelier 3. Bestiaires - Cinquièmes Rencontres de la galerie Colbert
 Atelier 4. Féminité - Cinquièmes Rencontres de la galerie Colbert
 Atelier 5. Réception - Cinquièmes Rencontres de la galerie Colbert
 Atelier 6. Allégories - Cinquièmes Rencontres de la galerie Colbert
 Table ronde "Gestes ambigus" - Cinquièmes Rencontres de la galerie Colbert
 Table ronde "Hallali ! La licorne à l'épreuve du genre" - Cinquièmes Rencontres de la galerie Colbert
 Conférences inaugurales - Cinquièmes Rencontres de la galerie Colbert
 Atelier 1. Matière - Quatrièmes Rencontres de la galerie Colbert
 Atelier 2. Inachèvement - Quatrièmes Rencontres de la galerie Colbert
 Atelier 3. Esclavage - Quatrièmes Rencontres de la galerie Colbert
 Atelier 4. Interprétations - Quatrièmes Rencontres de la galerie Colbert
 Atelier 6. Érotisme - Quatrièmes Rencontres de la galerie Colbert
 Atelier 5. Corps - Quatrièmes Rencontres de la galerie Colbert
 Table ronde 1. L'effet Michel-Ange - Quatrièmes Rencontres de la galerie Colbert
 Table ronde 2. Michelangelo Reloaded : Les Esclaves (re)vus par Robert Smithson
 Conférences inaugurales des Quatrièmes Rencontres de la galerie Colbert
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte